Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Processus électoral: la Ceni propose une loi régissant la précampagne

Processus électoral: la Ceni propose une loi régissant la précampagne

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a présenté hier sa liste de recommandations en vue d’améliorer les prochaines élections. Parmi elles, une disposition particulière pour la campagne électorale que cette commission envisage d’inscrire dans les textes électoraux.

A défaut d’un texte, les candidats ne se si­tuaient pas sur le même pied d’égalité. Certains prenaient de l’avance en faisant de la précampagne électorale avant l’heure. Du coup, ces candidats avaient plus de chance de se faire élire. Pour changer cette si­tuation, la Ceni compte fixer une période de précampagne d’un an avant les élections.
La commission compte également rallonger la période de campagne électorale officielle. Celle-ci pourrait débuter dès la validation du dossier de candidature d’un candidat si actuellement, il faut attendre quelques jours. Une disposition qui devrait permettre à chaque candidat de visiter un certain nombre de localités et d’aller à la rencontre des électeurs avant la période de silence électorale.

Réduction du taux de remboursement de la caution

L’autre changement con­cerne les modalités de candidature et de remboursement de la caution. Le rapporteur général de la Ceni, Fano Rakotondrazaka a indiqué qu’en comparaison avec d’autres pays, le taux de remboursement de la caution des candidats à Mada­gascar est plus ou moins élevé. Au lieu de 10% comme il est inscrit dans les textes actuels, la Ceni propose une facilitation du remboursement et de réduire le taux à 5%.
Pour le moment ces mo­difications sont encore au stade de proposition. Leur validation dépendra encore des partenaires techniques et financiers (PTF), ainsi que du gouvernement. Si elles sont validées, il faudrait encore les transformer en projet de loi à soumettre au Parlement avant leur entrée en vigueur.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.