Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Pôle anti-corruption: 649 dossiers traités en deux ans

Pôle anti-corruption: 649 dossiers traités en deux ans

En deux ans d’existence, le Pôle anti-corruption (Pac) a fait mieux que les anciennes chaînes pénales anti-corruption (CPAC) et la Chaîne pénale économique anti-corruption (CPEAC) jumelées. Mais le projet de texte visant à lui enlever certaines prérogatives, devrait bientôt passer devant le Sénat si déjà adopté par l’Assemblée nationale.
Le Système anti-corruption (Sac) a présenté un tableau de comparaison des activés du Pac, hier. En deux ans d’exercice, le Pac a pu traiter 649 dossiers de corruption dont 298 ont été jugés, 136 autres ayant fait l’objet de condamnation et 54 classés sans suite. Soit un taux de jugement de 46%, contre 8% pour les affaires non traitées.
En 14 ans, le CPAC et le CPEAC ont pourtant traité 884 dossiers dont 374 ont été jugés, 200 classés sans suite et 124 dossiers de condamnations. Soit un taux de jugement de 42%, si 23% des affaires n’ont pas été traitées.
Ces données reflètent clairement les actions réalisées par le Pac dans la lutte contre la corruption. Dans tous les cas, le Système anti-corruption a déjà fait part de sa volonté de discuter avec les parlementaires sur les enjeux et les conséquences que pourrait engendrer l’adoption de ce texte.

T.N

Les commentaires sont fermées.