Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sénatoriales : Baroud d’honneur de Rivo Rakotovao

Sénatoriales : Baroud d’honneur de Rivo Rakotovao

Plus la tenue des sénatoriales prend forme, plus le président du Sénat, Rivo Rakotovao et consorts multiplient les actions pour les empêcher. L’objectif est clair : rester en place le plus longtemps possible. Hier encore, une délégation de sé­nateurs conduite par Olivier Rakotovazaha est venue à la Haute Cour constitutionnelle (HCC) pour déposer une requête en annulation du décret de convocation des électeurs aux sénatoriales.
Ces membres du Sénat affirment que le décret pris par le gouvernement est illégal, dans la mesure où les grands électeurs devant voter ne sont pas au grand complet. Olivier Rakotova­za­ha se base sur l’article 80 du règlement intérieur du Sénat, stipulant que chaque province, communes et ré­gions doivent avoir des grands électeurs. Des membres du conseil de chacune de ces collectivités doivent également figurer dans la liste des grands électeurs, ont-ils souligné.
Joint au téléphone hier, un juriste a toutefois expliqué que la requête du président du Sénat risque d’être rejetée. Et pour cause, la décision convoquant les grands électeurs aux élections sénatoriales est un acte gouvernemental. Par conséquent, aucune juridiction n’est compétente à juger un tel acte, selon toujours ce juriste. De plus, aucun texte à Madagascar n’oblige le citoyen à aller voter. L’ab­sence d’autres grands électeurs ne devrait pas empêcher l’organisation des prochaines sénatoriales.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.