Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ifanadiana: les Ampanjaka se mobilisent

Ifanadiana: les Ampanjaka se mobilisent

L’annonce du nouveau découpage de la région Vatovavy-Fitovinany en deux circonscriptions a provoqué une effervescence politique sans précédent dans cette partie de Madagascar où chaque entité tente d’user de toutes les astuces pour en tirer la meilleure partie. Devenues l’enjeu principal des négociations à cause des richesses naturelles de leur territoire, les communautés antagnala se trouvent dans l’obligation de prendre des dispositions pour se protéger.

Certaines entités usent de leur influence dans les différentes localités antagnala depuis quelques semaines pour faire échec aux manœuvres visant à partager ces communautés entre les deux futures ré­gions, le Vatovavy et le Fitovinany.
«Les Antagnala forment un bloc indissociable et nous nous opposons à toute tentative de projet destiné à nous séparer administrativement », persistent les chefs traditionnels qui dénoncent des manœuvres orchestrées par des politiciens pour leur faire avaler la couleuvre.
Le 12 septembre, les Am­pan­jaka du district d’Ifana­dia­na ont donc décidé de mettre en place une plateforme de solidarité sous l’égide de l’Ampanjaka Gaëtan. «Toutes décision et initiative concernant les communautés doivent bénéficier de l’aval de la plateforme pour être validées, sinon les contrevenants s’exposeront à des sanctions sociales », a prévenu le président de la coalition lors de la cérémonie de présentation à Ifanadiana.
Les Ampanjaka ont aussi lancé des avertissements à l’endroit des usurpateurs de titre qui décident à leur place auprès des autorités pour ne pas dégrader les relations existant entre les chefs traditionnels et le pouvoir. Paral­lèlement, une co­a­li­tion de jeu­nes conduits par Andry Ta­faray s’est aussi organisée dans l’Ikongo pour renforcer l’opposition de la circonscription à cette séparation administrative des Antagnala.
Pour rappel, le député élu du district d’Ikongo, Jean Brunelle Razafitsiandraofa, s’est déjà exprimé officiellement en faveur du regroupement des Antagnala dans la future région Vatovavy pour des raisons historiques et culturelles.

Manou

Les commentaires sont fermées.