Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sambava: le député Jack défraie la chronique

Sambava: le député Jack défraie la chronique

Tollé général dans toute la partie nord de l’île depuis les interventions déplacées du député Norbert Mamangy dans une station audiovisuelle privée de la capitale en huitaine. Les notables locaux se concertent actuellement pour exiger des excuses publiques de ce parlementaire.

Une grande partie des contribuables a mal digéré les propos jugés déplacés du député Norbert Mamangy traitant des sujets qui touchent directement la province d’Antsiranana. Des personnalités issues de cette circonscription ont condamné le caractère tribaliste de ses déclarations publiques. Il a effectivement pointé du doigt les actions sociales de l’Etat sans disposer de données fiables, en tant que parlementaire, sur le processus en cours.

Les autorités locales ont pourtant révélé que la distribution des aides sociales pour la population des ré­gions de cette province va bientôt débuter après le bouclage de la procédure, con­trairement aux affirmations de ce député. Des opérateurs exerçant dans la filière va­nille l’ont aussi contredit et le conseillent de consulter au moins des spécialistes avant d’abonder dans des déclarations pouvant nuire à la promotion du secteur.

« Madagascar est en train de reconquérir la place qu’il a perdue sur le marché mondial à cause des indélicatesses de certains acteurs qui ont terni l’image de la vanille malagasy en dégradant la qualité des produits exportés et ne peut se permettre des fantaisies dans les négociations », ont-ils affirmé.

Les exportateurs de va­nille ont ainsi expliqué le mécanisme qui se dérègle à la moindre résistance à l’application du prix plafond. Cette perspective pourrait effectivement pousser les acheteurs à se tourner vers d’autres offres. Par ailleurs, la mise en place d’un laboratoire dans la zone de production constitue un appui inconditionnel de l’Etat dans la promotion de la filière, ont-ils avoué.
Les contribuables de­mandent donc au député élu à Sambava de rectifier ses propos, d’après la déclaration de la plateforme rassemblant les personnalités et notables de la province d’Antsiranana.

Manou

Les commentaires sont fermées.