Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Retour au bercail: deux vols de rapatriement atterrissent à Ivato

Retour au bercail: deux vols de rapatriement atterrissent à Ivato

Les vols de rapatriement se poursuivent. Après l’arrivée  du vol en provenance de Chine récemment, deux autres ont de nouveau atterri, hier.

Une nouvelle vague. Deux vols de rapatriement ont atterri à l’aéroport d’Ivato durant le week-end. Selon notre source, 259 personnes en provenance des pays d’Europe et 25 autres de La Réunion ont débarqué hier, via deux vols opérés par la compagnie nationale. A l’instar des com­patriotes de retour de l’extérieur depuis le début de
l’opération de rapatriement, les nouveaux arrivants doivent se soumettre aux dispositifs sanitaires, notamment le test PCR, tant à l’arrivée qu’au départ. Ils doivent, par la suite, se mettre en confinement dans les quatre jours qui suivent et attendre le résultat de leur test, avant de pouvoir rejoindre leurs proches.
Par ailleurs, selon toujours notre source, à part les Malagasy bloqués à l’extérieur ces temps-ci, les étrangers résidents dont la plupart sont des gérants de sociétés, sont également autorisés à revenir au pays. «Une grande partie d’entre eux ont en effet laissé leur boîte pour rejoindre leurs familles avant le début du confinement. Avec l’amélioration de la situation sanitaire, ils sont donc de retour», indique notre source.
Depuis le début de l’opération de rapatriement, plus d’un millier de ressortissants malagasy sont déjà de retour au pays, en provenance des quatre coins du mon­de, no­tamment des pays d’Europe, d’Afrique, d’Asie et de l’océan Indien. Certains compatriotes bloqués dans des pays d’Amérique sont, toutefois, encore en attente de leur vague de rapatriement. Avec la prochaine ou­ver­ture, même partielle, des vols en provenance de l’extérieur, notamment à Nosy Be, la situation des résidents mais également du tourisme pourra en tout cas connaître une nette amélioration.
Lors de son intervention télévisée, le chef de l’Etat, Andry Rajoelina, avait dé­claré qu’en fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans le monde, les vols extérieurs depuis Nosy Be pourront s’ouvrir à partir du 1er octobre. Tandis que l’ouverture des autres aéroports serait envisageable à partir de la mi-octobre jusqu’en décembre 2020 et ce, tout en prenant les dispositions sa­nitaires adéquates à sa­voir, un test PCR avant leur dé­part et un contre-test à l’arrivée.

J.P

Les commentaires sont fermées.