Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Urgence sanitaire: vers un retour à la normale par étape

Urgence sanitaire: vers un retour à la normale par étape

Tout porte à croire que le retour à la normale se fera d’une manière progressive, à partir de la semaine prochaine, du moins pour la capitale. Certes, ce dimanche, après une 10e quinzaine d’état d’urgence, Andry Rajoelina va présenter le plan et les enjeux de la prochaine phase de déconfinement. Toutes les entités planchent maintenant sur ce sujet. 

Cinq mois après la proclamation de l’état d’urgence sanitaire, la situation évolue, a priori de manière positive à Mada­gascar, en particulier dans les régions Analamanga et Atsinanana. En fait, le pic de l’épidémie déjà atteint et le fléchissement du nombre de cas positifs constaté ces derniers temps, annonce un retour progressif à la normale dès la semaine prochaine, du moins pour ces deux régions.
A cet effet, la déclaration à la nation du président de la République sera particulièrement très attendue de­main. Quelles seront les prochaines étapes de déconfinement notamment pour les services et secteurs d’activités encore à l’arrêt comme le transport, le tourisme, l’éducation, la culture…? Plu­sieurs interrogations seront prises en compte.
En marge du lancement de la distribution des vivres aux familles vulnérables au stade des Cheminots à An­tanimena en début du mois, le chef de l’Etat, Andry Ra­joelina, a d’ailleurs affiché son optimisme en déclarant que «Comme un cyclone,
l’épidémie passe, détruit, laisse des dégâts et tue même des gens, mais comme un cyclone, elle ne durera pas…».
Le déconfinement est en marche. A ce titre, après des conseils des ministres par vidéoconférence, l’Exécutif a opté jeudi pour une réunion en présentiel, avec les nouveaux membres de gouvernement. Et, preuve que la situation tend à s’améliorer, le gouvernement vient de convoquer les élus à une session extraordinaire.
Et, plus encore, les trans­porteurs se sont récemment rencontrés en vue de la reprise des activités En effet, le secteur des transports (suburbains ou régionaux), sont parmi les plus touchés par la pandémie avec la restriction de circulation. Jusqu’ici, bien que les autorités n’aient pas encore officialisé ce retour, il semble de plus en plus probable que cela ne va plus tarder.

Quid de l’état d’urgence ?

Pour autant, il est fort probable que l’état d’urgence sera maintenu au vu de l’évolution de la situation. Cela permettra à l’Exécutif de dresser un rempart sanitaire contre le «laisser-aller» afin d’éviter une éventuelle deuxième vague, comme c’est le cas en Europe actuellement. A titre de rappel, le premier décret proclamant l’état d’urgence sanitaire a été adopté le 21 mars, et a été prolongé à maintes reprises, après avoir consulté les principaux responsables au sein de l’administration étatique.

J.P

Les commentaires sont fermées.