Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Goethe – Institut : A la recherche d’histoires du féminisme du Sud

Goethe – Institut : A la recherche d’histoires du féminisme du Sud

Le Goethe-Institut à Jakarta lance le projet « Movements and moments – feminist generations ».  Il s’agit de raconter des histoires de femmes féministes de l’hémisphère Sud en version bande dessinée. Il invite les graphistes, bédéistes, écrivains, scénaristes… à y participer. La dernière date d’envoi des planches est prévue pour le 31 août. 

Selon le Goethe-Institut sur son site, peu d’informations sur les mouvements des féministes du Sud sont accessibles, même sur Internet. C’est la raison pour laquelle il propose ce projet qui consiste à découvrir « les histoires cachées de ces femmes activistes et protagonistes ».
L’organisateur est ainsi à la recherche de dix histoires fascinantes. « Entre autres, nous sommes intéressés par la biographie d’une activiste, illustrant la forme démocratique comme outil de témoignage et d’éducation », indique Goethe-Institut.

Quelques détails sur le dossier à fournir

L’intéressé doit, avant tout, maîtriser la langue anglaise, vu que c’est la langue requise pour la candidature. Chaque dossier est constitué, entre autres, d’une proposition de trois pages où sont précisés l’idée générale, le sujet proposé, l’histoire de la communauté ou du mouvement, un portfolio, ainsi qu’un modèle de croquis et de graphique utilisés.
Les détails sont consultables sur le site de Goethe-Institut. Ceci n’acceptera pas les œuvres déjà publiées. Le dossier complet devrait être envoyé sous format PDF à maya. maya@goethe.de au plus tard le 31 août.

Un album collectif

A la fin de ce projet, les œuvres sélectionnées seront regroupées dans un album de BD collectif qui sera à la fois publié en ligne et édité. Les candidats sélectionnés devront effectuer une séance de recherche sur le sujet proposé à partir du mois d’octobre. Et au mois de janvier de l’année prochaine, ils effectueront un atelier. A partir du mois de fév­rier jusqu’au mois de mai, ils vont procéder à la production, pour que l’œuvre soit finalisée au mois de juin.
A noter que l’album ainsi édité sera disponible en anglais, allemand et en langue originale. Le Goethe institut se chargera de toutes les dépenses de production et de publication. Par ailleurs, il attribuera une allocation supplémentaire de 1000 euros environ à la recherche et à la production.

Holy Danielle

Les commentaires sont fermées.