Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Infrastructure : les travaux routiers continuent malgré la crise

Infrastructure : les travaux routiers continuent malgré  la crise

Les projets d’infrastructures routières se poursuivent malgré l’état d’urgence sanitaire. La route
des œufs située dans le district d’Ambohidratrimo devrait être opérationnelle d’ici septembre 2021, d’après le ministère de l’Aménagement et des travaux publics.

Lancés officiellement le 13 août 2018, les travaux de construction de la route des œufs desservant les trois communes ru­rales du district d’Ambo­hi­dratrimo devraient prendre fin en septembre 2021, a in­diqué le ministre de l’Amé­nagement et des travaux publics (MATP), Hajo Andri­a­nainarivelo, lors d’une descente sur le chantier, le 1er août.
Il s’agit d’une route de 19,25 km, constituée d’un axe principal et de cinq embranchements dans les communes rurales de Ma­hitsy, Am­panotokana et Mahazaza, au nord-ouest d’Antananarivo. La Répu­blique populaire de Chine finance ce projet à travers un don de 30 millions de dollars. C’est la société China Zhongmei Enginee­ring Group qu s’occupe des travaux.
D’après le constat de l’équipe du MATP, les travaux de terrassement sont achevés à 80%, les travaux de cons­truction des ponts et des canaux d’évacuation d’eaux à 50% et les travaux des chaus­sées à 20%. Par ailleurs, 70% des matériels nécessaires sont déjà sur les lieux. Le MATP note ce­pen­dant un ralentissement des travaux en raison de l’état d’urgence sanitaire.
Retard des travaux

Selon le calendrier préétabli, la route des œufs devrait être opérationnelle cette année. Le début des travaux a déjà connu un retard, car la signature de convention entre les gouvernements malagasy et chinois a eu lieu en août 2017. Pourtant, les travaux n’ont pu commencer qu’en août 2018 en raison de la contestation de plusieurs habitants dans la commune de Mahitsy dans le cadre des expropriations de terrain et d’habitation qui sont nécessaires pour la réalisation du projet.
La construction de la route des œufs a comme principal objectif d’optimiser la production d’œufs dans cette zone. En effet, l’aviculture est la princi­pale activité des 80% des habitants des communes rurales de Mahitsy et d’Am­bohidratrimo. Ces deux col­lectivités appro­visionnent la majorité des marchés d’Antananarivo et même des autres régions. Toute­fois, les producteurs enregistrent une perte de près de 10% de leur production en raison de l’état délabré de la route.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.