Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Education nationale: la réouverture des écoles sollicitée

Education nationale: la réouverture des écoles sollicitée

La poursuite de la fermeture des écoles dans les prochaines semaines n’est pas la bonne option si le nouveau calendrier des examens officiels est maintenu. Ainsi, la plateforme des écoles privées sollicite la réouverture des établissements scolaires dès la fin de cette quinzaine de confinement, bien évidemment, avec la stricte application des mesures de prévention sanitaires. 

Une séance de révision générale s’impose. « Cela devrait durer au moins 15 jours avant les examens. Ainsi, les établissements scolaires publics et privés devraient rouvrir leurs portes, au moins pour la classe de 7e, dès le lendemain de la fin de l’actuelle quinzaine de confinement, soit le 17 août », a souligné le directeur national de l’Association et direction nationale des instituts laïcs de l’éducation (AILE) et non moins porte-parole de la plateforme des directeurs des écoles privées, Célin Rakoto­ma­lala, hier, lors d’une interview. Sans cette période de révision intensive, les résultats de ce premier examen officiel risquent d’être catastrophiques, car la capacité des élèves à réviser chez eux est limitée.
La reprise des cours devrait également être effective dès le mois prochain pour toutes les classes afin de combler les lacunes du­rant ces longs moments de suspension des cours due à la propagation du Covid-19 dans le pays. Cela permet d’entamer la prochaine année scolaire sur de bonnes bases, d’après les recommandations de Célin Rako­tomalala. « Rester confiné toute l’année n’est nullement une solution adéquate pour faire face à cette épidémie. Il est temps pour tout un chacun, y compris les élèves, pa­rents, enseignants et établissements, de prendre ses responsabilités dans la lutte contre le Covid-19, en lui apprenant à se défendre et en le dotant de kits d’hygiènes, dont des savons, gels hydroalcooliques, produits désinfectants… », a-t-il affirmé.

Passage automatique en classe supérieure
Certains établissements dont le Collège Saint-Michel Amparibe ont choisi le passage automatique en classe supérieure en raison du caractère « exceptionnel » de cette année scolaire. Cela requiert toutefois une étroite collaboration entre toutes les parties prenantes, à savoir le collège, les enseignants, les parents et les élèves, en vue d’accompagner ceux qui éprouvent des difficultés, a-t-on précisé.

Pour la majorité des établissements privés, cette option n’est pas envisageable, car les niveaux diffèrent d’un élève à un autre, d’après le directeur national de l’AILE et d’autres directeurs d’établissements privés con­sultés sur le sujet. Raison pour laquelle la rentrée en septembre devient une nécessité afin de remettre les élèves à niveau et d’évaluer leur performance avant de statuer sur leur sort pour la prochaine rentrée scolaire », a-t-il fait savoir.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.