Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Kemyrah: « Mes objectifs : raconter la vie réelle et en tirer des leçons »

Kemyrah: « Mes objectifs : raconter la vie réelle et en tirer des leçons »

Malgré le confinement, le jeune rappeur Kemyrah ne cesse de produire. Habitant actuellement en Allemagne, il a sorti plusieurs titres tels que « Tsy vitan’izany », avec Tsôta, et « Psykotiako ». Ayant gagné en notoriété, il explique son point de vue sur son succès.

Kemyrah a sorti au début de l’année son dernier album intitulé «A.K.A 47», composé de 26 titres et disponible sur toutes les plateformes musicales. «La plupart des duos dans cet opus ont été produits à Madagascar, avant mon dé­part», a-t-il expliqué. C’est le cas de «Tsy vitan’izany» qui cartonne actuellement sur les réseaux sociaux. Tsôta et lui se sont retrouvés dans le monde du rap depuis déjà quelques années et avaient eu des projets de collaboration. «De plus, nos fans nous ont sollicités pour une collaboration», a-t-il ajouté. Par ailleurs, le jeune rappeur en plein essor collabore déjà avec d’autres artistes du mo­ment tels que Misie Sayda ou THT.

L’amour et l’argent, deux thèmes qui séduisent les jeunes

Récemment, Kemyrah a dévoilé un nouveau single intitulé «Psykotiako» qui a ébahi ses fans. «Nous aimons ce morceau pour le texte qui, d’une manière générale, nous touche, mais qui, dans certains passages, est parfois choquant. Pour­tant, il relate la réalité», ont affirmé la plupart des internautes sur la page facebook de l’artiste. En fait, ce morceau parle d’une histoire d’amour et d’infidélité qui peut engendrer des idées noires comme le meurtre. Cependant, Kemyrah a terminé son morceau par un conseil pour ceux qui sont victimes de ce genre de situation. «Votre femme restera la vôtre. Une amante ne fait que passer. Ne gâche pas la famille pour un caprice de dix minutes…», extrait du «Psykotiako».
La manière de raconter la réalité de la vie quotidienne des jeunes actuels, dont les principaux thèmes tournent autour de l’amour et de l’argent, est effectivement l’une des clés du succès de Ke­myrah. «Il faut en parler parce que c’est la réalité. Beaucoup sont en relation par intérêt et pourtant, dans tous les cas, l’amour est plus important. En effet, dans chacune de mes chansons, j’essaie toujours d’éduquer les jeunes et de les conseiller pour qu’ils retrouvent le bon chemin», a-t-il conclu.

Holy Danielle

Les commentaires sont fermées.