Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Amboasary Atsimo: le « Titike Sangy » pour la sécurisation

Amboasary Atsimo: le « Titike Sangy » pour la sécurisation

Un plan de lutte contre l’insécurité se réalise progressivement dans la Commune urbaine d’Amboasary Atsimo. La mise en place officielle de la structure d’autodéfense villageoise « Andrimasom-pokonolona » est en cours actuellement au niveau des fokontany sous l’égide du maire Richard Rakotonirina.

Les 28 fokontany des zones Andrefan-dra­no et Atsinanan-dra­no de la Commune urbaine d’Amboasary Atsimo, se sont liés par serment dans le cadre d’une convention d’aide et d’assistance mu­tuelle pour lutter contre l’insécurité dans la circonscription. Ceux-ci sont composés des communautés villageoises issues des Tsiavota et des Fondralava.
La cérémonie traditionnelle du « Titike Sangy » illustrant le partenariat a été organisée à l’embouchure des fleuves Menagnara et Mandrare durant le week-end. Les clauses de la convention de collaboration entre ces communautés dans le cadre de l’Andrima­som-pokonolona mentionnent différentes dispositions sur les sanctions à infliger aux différentes catégories de malfaiteurs, allant des auteurs de vols et leurs informateurs aux receleurs et escrocs, auteurs de faux documents et complices de blanchiment de zébus volés en plus des malfrats de tout acabit. Les responsables envisagent d’étendre ce projet de responsabilisation de la population pour contribuer à la sécurisation de la circonscription dans tous les fokontany afin d’éradiquer le fléau.
Les forces de l’ordre dispenseront des séances de formation aux éléments de l’Andrimasom-pokonolona qui leur serviront d’ailleurs d’auxiliaires, pour éviter d’éventuels dérapages dans l’exécution de leur mission. Le maire Richard Rakoto­nirina, initiateur de ce projet communautaire de lutte contre l’insécurité, a pris en charge le financement de l’organisation de la convention.

Manou

Les commentaires sont fermées.