Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Andry Rajoelina: «Cette pandémie ne durera pas»

Andry Rajoelina: «Cette pandémie ne durera pas»

Présent au Stade des cheminots, samedi dernier, le président de la République, Andry Rajoelina, a affiché son optimisme quant à la lutte contre la pandémie de Covid-19.

«Cette pandémie ne du­rera pas, c’est vrai qu’il y ait des morts. C’est pour cela que nous devons rester vigilants (…). C’est comme le cyclone qui rafle tous sur son passage (…). Mais le cyclone ne dure pas. Il en est de même de cette épidémie. Nous allons le vaincre». Cette déclaration est du président de la République, Andry Rajoelina, lors du lancement d’un projet de distribution de vivres aux familles vulnérables au Stade des cheminots à Antanimena, samedi dernier.

A travers cette déclaration, Andry Rajoelina s’est voulu rassurant sur la lutte contre la pandémie qui a ralenti la vie socioéconomique depuis quatre mois. Sur ce, il a souligné qu’en dépit des pertes, il existe aussi des personnes guéries. «Certes, nombreux cas positifs sont détectés mais il y a aussi de nombreuses personnes guéries», a-t-il signifié, tout en soutenant que la stratégie adoptée par le régime s’inscrit dans la bonne direction. «Nous serons là pour vous», a-t-il d’ailleurs assuré.
Appui conséquent

La distribution de vivres pour les personnes en difficulté s’inscrit dans la droite ligne de la volonté de l’Etat d’atténuer les conséquences socioéconomiques de la crise dans chaque foyer, surtout celles affectées par le Covid-19. A ce titre, l’Etat a prévu une enveloppe à hauteur de 20 millions de dollars pour la mise en place de ces aides sociales qui s’étendront dans toutes les régions de Mada­gascar.

Pour ce qui est d’Anta­nanarivo, près de 200.000 foyers vulnérables issus des six arrondissements de la capitale bénéficieront de cet­te aide sociale, comprenant un sac de riz, un format familial du remède traditionnel amélioré Tambavy CVO, deux litres d’huile alimentaire, du sucre, des légumes secs, du lait concentré, des pâtes alimentaires et du sel. «Chaque foyer et toutes les familles nécessiteuses, sans exception, doivent bénéficier de cette aide sociale», a souligné le chef de l’Etat. Durant la première journée, 2.000 foyers venant de trois arrondissements de la capitale se sont présentés au Stade Malacam pour récupérer leurs parts.

J.P

Les commentaires sont fermées.