Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Transparency International sur le Covid-19: 21 pays sur 81, dépourvus de dispositifs anti-corruption

Transparency International sur le Covid-19: 21 pays sur 81, dépourvus de dispositifs anti-corruption

Transparency Internatio­nal a analysé la situation des 81 pays disposant de mesures anti-corruption par rapport aux aides financières octroyées par le FMI ainsi qu’à un allègement de la dette durant le Covid-19. Selon le rapport de cet organisme international, 57 pays disposent des outils de lutte anti-corruption en cette période de Covid-19, tandis que 21 autres en sont dépourvus dont Madagascar. «Pour­tant, ces pays ne réussiront pas leurs efforts de relèvement s’ils ne s’attaquent pas également à la corruption», selon les précisions signalées.
A part Madagascar, quel­ques pays d’Afrique se trouvent aussi dans la même situation, notamment la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Bur­kina Faso, la Guinée Bissau et le Ghana.
Pour le reste, Transparen­cy International a inscrit sur sa liste des pays défaillants : l’El Salvador, le Costa Rica et le Chili, l’Albanie, le Kosovo, la Bosnie-Herzégovine, la Ma­cédoine du Nord, la Géor­gie, le Yémen et la Tunisie. Trois pays restent encore en attente d’évaluation.
«La réponse du FMI au Covid-19 a montré qu’il était possible d’inclure des garanties spécifiques de gouvernance et de lutte contre la corruption dans les accords de prêt d’urgence», selon toujours le communiqué de l’organisme international. Malgré cela, la situation semble plus ou moins contradictoire alors que Transparency International a fait part de ce manque de dispositif anti-corruption. Pas plus tard que jeudi, le FMI vient d’octroyer un financement de plus de 170 millions de dollars à Ma­dagascar.

T.N

Les commentaires sont fermées.