Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Résilience aux chocs: L’Afrique de l’Est plus dynamique

Malgré les conséquences de la pandémie de Covid-19, l’Afrique de l’Est demeure la région la plus dynamique du continent, selon les « Perspectives économiques régionales 2020 », publiées par la Banque africaine de développement (Bad).
Le Covid-19 ralentit la croissance en Afrique de l’Est dont la prévision était de plus de 5 %, contre 3,3 % pour le continent et 2,9 % pour la croissance mondiale. Le rapport prévoit 1,2% de croissance en 2020 pour la région, soit une chute d’environ 4% par rapport aux prévisions d’avant-Covid-19. Dans la perspective la plus défavorable – où la pandémie persisterait jusqu’à la fin de 2020 – la banque prévoit une croissance de 0,2 % en 2020 pour la région (contre -1,7 % et -3,4 %).
Ce rapport montre que la pandémie de Covid-19 affectera à plusieurs niveaux les économies de l’Afrique de l’Est : chute des cours des matières premières et des échanges commerciaux, restrictions des déplacements avec un impact négatif important sur le secteur du tourisme. L’affaiblissement des flux financiers a affecté le solde budgétaire et celui des paiements courants de la région, tandis que les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement ont pénalisé la production et la distribution des biens alimentaires, note le rapport.
Cependant, cette croissance devrait rebondir à 3,7 % en 2021 si le virus est sous contrôle d’ici octobre. Le rapport appelle à une transition vers des activités à plus forte valeur ajoutée pour renforcer la résilience aux chocs.

Arh.

Les commentaires sont fermées.