Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Tentative de meurtre à Antsirabe: une jeune mère de famille poignardée à plusieurs reprises, a survécu

Tentative de meurtre à Antsirabe: une jeune mère de famille poignardée à plusieurs reprises, a survécu

Un cambriolage a eu lieu le 27 juillet dans le fokontany Ambalavato 601 à Andranomadio Antsirabe. L’auteur, un jeune homme de 25 ans, ne pensait pas y trouver la propriétaire des lieux, une jeune mère de famille, quand il est entré par effraction dans la maison. Surpris en voyant la jeune femme, sa réaction était ni plus ni moins que d’éliminer celle-ci. Il a ainsi sorti son poignard et a charcuté pour ainsi dire ce témoin gênant. Mais il s’est subitement arrêté quand le fils de la victime est apparu, lequel en voyant ce qui venait de se passer, s’est mis à crier de toutes ses forces, au point d’alerter le voisinage. Il ne restait plus alors au jeune homme qu’à détaler pour ne pas se faire prendre.
Les pleurs du petit garçon étaient si forts que pratiquement tous les habitants d’Ambalavato ont entendu, poussant ainsi leur curiosité à voir ce qui se passait. Et en s’y rendant, ils allaient aussi être témoins de la fuite en avant du malfaiteur, ainsi que découvrir le corps inanimé de la jeune femme gisant dans une mare de sang.
Du coup, tout le monde s’est précipité pour faire le nécessaire. Certains s’étant occupés à transporter la blessée à l’hôpital, tandis que d’autres ont avisé le chef fokontany. Et ce dernier à son tour d’alerter la gendarmerie laquelle, une fois sur place, a entamé sans attendre ses investigations, à commencer par demander au garçonnet ce qu’il a vu.

Fin de parcours
Cela étant, le garçonnet malgré qu’il était encore sous le choc, a aisément identifié l’agresseur de sa mère, si bien que les limiers sont allés immédiatement à sa recherche. Ce qui fut chose simple, puisque le concerné est en fait un habitant même du fokontany, déjà réputé pour être un voleur à l’esbroufe mais qui, faute de preuves, n’a pu être interpelé jusqu’ici.
Mais cette fois-ci, il a commis l’erreur de sa vie en voulant assassiner sa victime. Qui plus est, il n’a pas essayé de s’enfuir, mais s’est contenté de s’enfermer chez lui, là où les gendarmes l’ont cueilli sans qu’il ait opposé de la résistance.
Durant l’enquête préliminaire, le suspect a reconnu ses méfaits, avouant même qu’il n’était pas à son premier essai en matière de cambriolage. Son dernier coup lui aurait procuré la somme de 60.000 ariary. Il est actuellement en garde à vue, en attendant d’être livré à la Justice.

Felana Michelle

Les commentaires sont fermées.