Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Prendre son mal en patience

Prendre son mal en patience

Ici comme ailleurs, la maladie de coronavirus con­tinue de faire des ravages. Elle a causé la mort de plus de 660 000 personnes dans le monde, pour 17 millions de cas recensés. Rien qu’aux Etats-Unis, elle a fait plus de 150.000 décès et près de 4.430.000 malades, depuis le début de la pandémie. Toujours au pays de l’Oncle Sam où le pic aurait été atteint, 1.600 décès ont été recensés lors des dernières 24 heures, un chiffre record depuis la mi-mai.
Lors de son discours à la Nation, le président Andry Rajoelina a précisé qu’à Madagascar, le pic de la pan­démie pourrait être atteint vers la fin du mois d’août. Une décrue des nouvelles contaminations et des nouveaux décès enregistrés serait donc à observer dans un mois, à moins bien sûr que nous respections les mesures sanitaires adoptées à savoir, le port du masque, la distanciation sociale ou encore les mesures de restriction sociale.
Actuellement, le pays allège progressivement les mesures de confinement mais le bout du tunnel est encore loin, et le pire reste à venir. Les entreprises, les commerçants, les artisans, les ménages, les artistes, les sportifs, les écoles bref tout le monde, rencontrent des difficultés en ces temps de confinement mais si on veut vaincre cette maladie, il faut savoir renoncer à certaines choses. On ne peut pas avoir tout dans la vie.
«C’est en parvenant à nos fins par l’effort, en étant prêt à faire le sacrifice de profits immédiats en faveur du bien-être d’autrui à long terme, que nous parviendrons au bonheur caractérisé par la paix et le contentement authentique», disait le Dalaï-Lama. Il faut donc prendre son mal en patience et espérer que tout va aller pour le mieux, car le mal et la patience sont les vertus qui nous permettront de supporter les incommodités.

Mparany

Les commentaires sont fermées.