Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Emploi : le non-respect du Code de travail se multiplie

Emploi : le non-respect du Code de travail se multiplie

Un quart des travailleurs formels dans la région Ana­la­manga n’ont pas rejoint leur poste durant le mois de juillet, d’après la Conférence des travailleurs de Madagascar (CTM). Pour Rémi Henri Botoudi, coordinateur du syndicat, « Il est encore difficile de savoir s’il s’agit d’un choix des salariés en raison de l’absence de transports du personnel ou d’une décision des em­ployeurs».
Quoi qu’il en soit, le CTM confirme que le non-respect du Code de travail se multiplie depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire. Or, « Les contrôles réalisés au niveau des entreprises se raréfient depuis la propagation du coronavirus. Les travailleurs demandent aujourd’hui le renforcement de ces inspections », annonce-t-il.
« Outre le problème de transport du personnel, les infractions dans les pointages des employés, sont également constatées. Les activités devraient désormais prendre fin à 13 h afin de respecter les dispositions prises par l’Etat. Des employeurs ont alors adopté un nouvel horaire de travail, de 6h à 13 h, c’est-à-dire pendant sept heures d’affilé sans pause. De plus, certains employés sont contraints de travailler le samedi et le dimanche pour compléter
les 40 heures de travail par semaine », explique Rémi Henri Botoudi.
« Ces travailleurs ne savent pas à qui se plaindre. Voilà pourquoi ils font appel à plus de contrôle au niveau des entreprises », explique-t-il.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.