Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mesures aux frontières: la France classe Madagascar parmi les pays à risques

Mesures aux frontières: la France classe Madagascar parmi les pays à risques

Face à l’évolution de la pandémie de Covid-19 et malgré l’ouverture des frontières pour certains pays, la France a décidé de renforcer ses contrôles aux frontières pour éviter toute menace de propagation. Selon le journal LeMonde paru hier, « Les autorités françaises s’inquiètent d’une reprise lente de l’épidémie de Covid-19 ». 

Hier, sur son compte Twitter, le Premier ministre français, Jean Castex, a annoncé que «Les passagers en provenance des pays où le virus circule fortement auront l’obligation de réaliser un test de dépistage». Et lui de poursuivre que «Lutter contre le virus passe aussi par un contrôle renforcé des flux à nos frontières». 16 pays sont ainsi concernés par ce dispositif. Avec Madagas­car, figurent également dans la liste les Etats-unis, les Emi­rats arabes unis, le Bah­rein, le Koweït, l’Afrique du Sud, le Panama, le Quatar, le Brésil, l’Israël, le Pérou, l’Algérie, la Turquie, l’Inde et Oman.
Les passagers en provenance de ces pays devront ainsi passer des tests de dépistage à l’arrivée ou présenter un test négatif de moins de 72h dans le pays de départ. Une quatorzaine sera obligatoire au cas où les tests s’avéreraient positifs. Néanmoins, ces vols sont réservés uniquement aux ressortissants français résidants en France. Selon toujours le journal, ces dispositions seront appliquées au plus tard le 1er août.

Au moins 4 vols déjà organisés

L’inscription de Madagas­car dans la liste serait-elle liée au fait que le pays figure parmi les pays accueillant le plus grand nombre de communautés françaises dans le monde ? Dans tous les cas, plusieurs vols de rapatriement de Français ont déjà été effectués depuis mai pour permettre à ces ressortissants français de rejoindre la France. A noter que près de 2.000 Français attendraient encore leur rapatriement. Lors du dernier vol en juin, l’ambassade de France a enregistré plus d’un millier de ressortissants français souhaitant rentrer chez eux.
Depuis le début de la crise, près de 4.500 Européens, dont des Français en majorité, ont déjà pu quitter le pays. Pour l’heure, au moins 4 vols de rapatriement ont déjà été or­ganisés depuis le début du confinement dans le pays.

T.N

Les commentaires sont fermées.