Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Opposition: le RMDM révèle au grand jour ses manigances

Opposition: le RMDM révèle au grand jour ses manigances

La plateforme d’opposition RMDM a fini par lever le voile sur ses réelles intentions. Elle pense que la crise sanitaire actuelle est une occasion, pour ne pas dire la seule chance de revenir au pouvoir. Le RMDM exige la constitution d’un Gouvernement de coalition.

La plateforme d’opposition RMDM a enfin dévoilé le fond de sa pensée. Dans leur déclaration d’hier, les membres de cette plateforme n’ont qu’une idée en tête : servir de tremplin à la crise sanitaire actuelle pour tenter de saper le pouvoir du régime actuel dans la gestion de la lutte contre la pandémie.
Honi soit qui mal y pense. En fait, les politiciens au sein du RMDM demandent la création d’un Gou­vernement de consensus dans les seuls buts d’obtenir un poste politique et de déstabiliser de l’intérieur la présidence d’Andry Rajoelina. Une requête impensable, d’au­tant plus que depuis le début de cette crise, cette plateforme dont font partie le parti HVM et le Tiako i Madagasikara (Tim) saisi la moindre occasion pour mettre des bâtons dans les roues de l’Exécutif.
A vrai dire, cette volonté de nuire au régime se reflète à travers leurs précédentes déclarations par rapport à l’utilisation des fonds destinés à la lutte contre le virus. Visiblement, Marc Ravalo­ma­nana et consorts n’ont qu’un objectif : gérer les aides allouées et pour y parvenir, ils osent demander la mise en place d’un Gou­vernement de coalition.
A coté de la plaque

La crise sanitaire est une chose, l’opposition politique en est une autre. Cette déclaration du RMDM n’a pas laissé indifférente la classe politique, habituée à ce gen­re d’utopie. C’est le cas par exemple de Hery Rasoa­ma­romaka, coordonnateur na­tional du parti TGV. Joint au téléphone hier, il a affirmé qu’une telle vision des choses n’a rien de patriotique. Personne n’est dupe. Ces gens veulent profiter de la crise pour leur intérêt personnel.
«La plupart des partis qui forment cette plateforme d’opposition n’ont aucune chance d’accéder au pouvoir que par le biais d’un Gouvernement de consensus. Du coup, ils cherchent tous les moyens possibles et imaginables pour arriver à leur « faim » et déstabiliser le ré­gime », a souligné Hery Rasoa­ma­romaka.

D’après les informations obtenues, cette plateforme envisagerait d’organiser dans les prochains jours une manifestation politique. Un des membres du RMDM, le pasteur Edouard Tsarahame a en effet annoncé à Bel’Air l’organisation prochaine d’un congrès politique.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.