Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Isoraka: des cellulaires de plus de 18 millions ariary emportés par un détrousseur notoire

Isoraka: des cellulaires de plus de 18 millions ariary emportés par un détrousseur notoire

Le détrousseur dont il s’agit est connu sous le pseudonyme «Ra-Eric», et son lieu de prédilection est le quartier d’Isoraka et ses environs immédiats. Le dernier coup de Ra-Eric remonte à avant-hier où il a dépossédé un passant de deux cellulaires haut de gamme estimés à 18 millions ariary.
La victime était sur le point de rejoindre son lieu de travail quand, au passage d’une ruelle d’Isoraka, il a été immobilisé par deux hommes qui la suivaient depuis peu. Sous la menace d’un long couteau, l’homme a été sommé de donner tout ce qu’il avait en sa possession, entre autres, deux cellulaires haut de gamme estimé chacun à 9 millions d’ariary. Une fois leur forfait accompli, les détrousseurs ont couru ventre à terre dans un couloir adjacent à l’Ostie d’Isoraka et qui mène directement à Tsaralalàna. Entre-temps, l’homme dévalisé s’est ressaisi et s’est rendu sans attendre au commissariat de sécurité publique d’Analakely pour faire sa déposition.
Toujours à Isoraka mais quelques minutes plus tard, Ra-Eric et son compère allaient réaliser un second coup, ciblant cette fois-ci un quinquagénaire qui était sur le point de sortir de chez lui. L’homme se trouvait encore devant son portail quand soudain, les deux lascars qui semblaient faire du jogging en provenance de Tsaralàlana, lui ont barré la route. L’un d’eux a sorti un long couteau tranchant et a menacé de le tuer s’il ne donnait pas son téléphone portable, encore une fois haut de gamme, estimé à 800.000 ariary.
Le quinquagénaire a eu beau brailler comme un âne par la suite pour demander de l’aide, personne n’a osé intervenir. Finalement, il s’est résigné à porter plainte auprès du commissariat d’Analakely, là où les policiers ont tôt fait de se démener pour lui porter assistance. C’est ainsi que l’un des détrousseurs a été rattrapé du côté du «Fasan-dRainiharo» après une course-poursuite qui n’a pas duré longtemps à travers les ruelles du quartier. Le suspect portait sur lui un long couteau, un cellulaire et quelques billets de banque. Quelques temps après, par ailleurs, la première victime a été appelée pour identifier le voleur, et a sans ambages reconnu le visage de Ra-Eric. Ce dernier a été auditionné au parquet d’Anosy, hier…

Felana Michelle

Les commentaires sont fermées.