Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Faire avec

Faire avec

En reconfinement total. Quoi de plus normal disent certains, un pas en avant, deux pas en arrière, scandent les autres. C’était pourtant prévisible après le relâchement de la vi­gi­lance. Et comme dans toute pandémie, l’avenir collectif dépend de l’inconscience individuelle. Nous en sommes donc là aujourd’hui.
Retour au point de départ alors qu’il y a de cela deux mois, la situation semblait encore plus ou moins maîtrisable. Mais après l’explosion des nouveaux cas, la hausse du nombre de personnes contaminées, décé­dées et encore, des cas graves, on commence à agir de manière raisonnable. C’est le constat des observateurs hier, notamment dans les rues, pour la première journée du confinement total.
Toujours est-il que la capitale qui s’apprête à la relance économique, vient de perdre quinze jours de plus. Du tourisme à l’hô­tellerie en passant par les professionnels dans les secteurs de l’art et de la mode, pour ne citer que ceux-ci, autant de domaines qui paient le prix fort de ce retour à la case départ.
Quoi qu’il en soit, le choix du reconfinement n’est pas l’apanage d’un seul pays. Plusieurs régions en Allemagne, en Espagne ou encore en Chine ont été reconfinées lorsque la situation l’exige. Nous en sommes là aujourd’hui et tout le monde doit faire avec.
Gageons seulement que les forces de sécurité qui font montre de fermeté, arriveront à remettre les pendules à l’heure. Il est gran­dement temps que chacun respecte les dispositions pour éradiquer cette pandémie. Il en va de l’avenir socioécomique du pays, à court et à long terme.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.