Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Pandémie de Covid-19: 75 cas supplémentaires enregistrés à Antananarivo

Le nombre de personnes contaminées par le coronavirus augmente inexorablement à Antananarivo. La capitale est sur le point de connaître le même sort que Toamasina avec la saturation des centres de traitement des malades.
De plus en plus de personnes sont diagnostiquées positives au coronavirus à Antana­narivo. Lors des dernières 24 heures, 76 nouveaux cas positifs ont été enregistrés, dont 75 localisés dans la capitale. En raison de cette forte augmentation du nombre de cas positifs, Antananarivo rencontre actuellement le même problème que Toamasina quelques semaines auparavant avec la saturation des centres de traitement. En effet, seuls quatre hôpitaux soignent à ce jour les malades du Covid-19 dans la région Ana­lamanga. Il s’agit du Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Anosiala, le CHU de Befela­ta­na­na, le CHU d’Andohatape­naka ainsi que le CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHUJRA).
C’est pour pallier ce problème que l’Etat a décidé d’ouvrir aux malades du coronavirus – et ce, à partir de ce jour – les portes du Village Voara d’Ando­hatapenaka. Mais la capacité de ce centre pourrait être également mise à rude épreuve si le nombre de cas positifs continue à ce rythme. Et pour cause, en moins de deux semaines, Antananarivo compte au total plus de 700 cas selon les explications du Premier ministre, dimanche. La possibilité que cette situation s’améliore dépend toutefois de la vigilance de chaque citoyen, notamment dans le respect des gestes-barrière contre le coronavirus.

Inversion de situation
L’autre cas positif complétant à 76 le nombre des nouveaux cas est quant à lui localisé à Toamasina qui enregistre de moins en moins de contamination. Mieux encore, la majorité des guérisons du Covid-19 de ces dernières semaines proviennent des centres de traitement de cette ville. Sur les 28 patients déclarés guéris hier, 22 sont à Toamasina, dont 21 prisonniers.
Grâce à cette inversion de la tendance à Toamasina, le nombre de malades ayant pu recouvrer la santé frôle la barre des 1.000 avec 994 patients guéris depuis le début de la pandémie. Toutefois, 1.200 personnes se trouvent encore dans les centres dédiés aux soins des malades, c’est-à-dire plus de la moitié des personnes testées positives depuis plus de trois mois. Une quarantaine de patients répartis à Antanana­rivo et Toamasina développent par ailleurs une forme grave de la maladie. Enfin, le nombre de décès reste à 20.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.