Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Musique: Doumie prend son envol avec « Butterfly »

Musique: Doumie prend son envol avec « Butterfly »

Doumie signe son tout premier EP « Butterfly », à portée d’oreilles sur les plateformes de streaming musical.

Le titre ne doit rien au hasard puisque «Gasy Butterfly », c’est le surnom que ses inconditionnels admirateurs lui ont apposé lors de ses multiples apparitions scéniques. Bien que l’artiste fasse actuellement carrière aux Etats-Unis, elle n’a pas coupé le cordon ombilical qui la relie à son pays. A preuve, cet opus aux accents soul et pop, qui renferme huit titres foisonnants, est majoritairement chanté en malagasy et en anglais.
« J’aime tout particulièrement l’énergie positive et tout ce qui va avec. J’apprécie ceux qui ont été là tout au long de ce voyage pour essayer de trouver le meilleur en moi afin de pouvoir l’offrir au monde entier. Mon message du jour est d’aller de l’avant. Peu importe ce que les autres ont à dire sur ce que vous dites, ce que vous souhaitez, vos ambitions, tout ce qui vous motive … Faites-le. Continuez à vous battre, continuez et brillez toujours le mieux possible », argumente la chanteuse de « Satisfac­tion ».
Férue de cover à ses débuts, Doumie s’est découverte aux internautes à l’orée de 2017 après une belle interprétation de « Tsy ferana » d’Erick Manana, et de « Indray andro » de Rakoto qu’elle a, par la suite, chanté en duo avec le compositeur lui-même. Armée de ses six cordes, elle a traduit dans sa langue maternelle « Issues », tube planétaire de la chanteuse américaine Julia Michaels, ce qui s’est également révélé être un succès. Portée par sa passion, l’artiste se lance dans la composition et emprunte le chemin du studio. Son nouveau clip intitulé « Ameza » est fraîchement sorti le 26 juin, date de célébration de la Fête nationale malagasy.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.