Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Avaler la pilule

Avaler la pilule

La majorité a enregistré un revirement presque à 180° en termes de mode de vie, du moins depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle quinzaine de confinement.
Les exigences des mesures sanitaires, obligatoires en prévention de la propagation du Covid-19, deviennent quelquefois des objets de polémiques soulevés par les détracteurs. Les éternels résistants au changement s’en offusquent en effet, évoquant divers arguments à des droits souvent dépassés par la situation, sans savoir que ceux qui se croient victimes seront les principaux bénéficiaires des retombées positives des dispositions.
Vouloir passer outre les mesures adoptées ne signifie point être exempté des plus graves des contaminations d’ailleurs, d’après les techniciens de santé à l’origine des initiatives. D’autant plus que les travaux d’intérêt général assignés aux récalcitrants n’illustrent que le début symbolique d’une éducation citoyenne assez élémentaire puisqu’ils ne nécessitent que le minimum de contribution des contrevenants. La masse se félicite ainsi de l’existence et surtout de la mise en œuvre de ces dispositifs de prévention destinés à protéger la Nation entière par de simples gestes barrières devenus d’importance capitale en matière de santé publique.
A la difficulté des changements de comportements dictés par la situation actuelle se greffe l’assurance d’une santé de fer garanti par la volonté des bénéficiaires de se prémunir de toute contamination par l’adoption sans condition des règles du jeu.
Sous d’autres cieux, l’on sonne déjà le retour effectif à la normale. Un exemple parlant en est la réouverture, à partir de ce jour, des frontières de l’Union européenne à une quinzaine de pays dont la situation est jugée « satisfaisante », malgré les réticences des autorités sanitaires mondiales. Il est malgré tout fort à parier que la rigueur sera le maître-mot en termes de mesures de sécurité et de surveillance sanitaire.
Bref, le langage et la manière d’enrayer la propagation du virus n’ont jamais changé depuis son apparition : confinement, gestes barrières, port du masque, respect de la distanciation sociale, lavage fréquent des mains. C’est le niveau d’application, parmi la population aussi bien malagasy que mondiale, qui fluctue au gré des humeurs et qui fait parfois que les statistiques des nouveaux cas positifs ou décès soient en hausse dans certains pays ou en baisse dans d’autres.

Manou

Les commentaires sont fermées.