Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Kickboxing : les championnats nationaux fixés en octobre

Kickboxing : les championnats nationaux fixés en octobre

La Fédération malagasy de kickboxing et des disciplines Assimilées (FMKBDA) prévoit d’organiser les championnats nationaux en octobre. Cela dépendra toutefois du feu vert du ministère de la Jeunesse et des sports (MJS). 

Les kickboxeurs reprennent les activités progressivement. Après la réouverture des dojos dans la ligue régionale d’Atsina­nana, les ligues d’Atsimo Andrefana et Vatovavy Fito­vinany commencent également à reprendre les entraînements. L’occasion aussi pour la fédération d’élaborer une stratégie d’organisation des championnats nationaux, prévus en octobre.
Sauf que pour l’heure, la fédération ne peut pas mettre en œuvre tant que le MJS n’aura pas donné son feu vert. Les compétitions internationales sont également en attente avec la fermeture des frontières à travers le mon­de.
Comme le Directeur tech­nique national (DTN) Anigael Gastros Maronirina l’a précisé, les tireurs ne peuvent pas demeurer sans compétition pendant toute une année. « Les combattants doivent retrouver les sensations de compétition. C’est pour cette raison que nous avons demandé aux entraîneurs de démarrer la préparation afin qu’ils soient prêts au moment voulu. On ne peut rester inactif et attendre une décision du ministère pour commencer à se préparer », souligne-t-il. Selon le calendrier, les sommets qui devaient se disputer en mai devront avoir lieu en octobre.

Opportunité à exploiter
En ce qui concerne les rendez-vous internationaux, si les frontières sont rouvertes, les combattants devront prendre part aux championnats d’Afrique de full con­tact qui se dérouleront au Cameroun du 20 au 30 août. « C’est une compétition plus abordable pour nos boxeurs. C’est donc une opportunité à saisir dans l’espoir que d’ici deux mois, la situation mondiale revienne à la normale et tout le monde puisse circuler normalement », estime le DTN.

Dans cette optique Anigael Gastros affirme beaucoup apprécier la forme actuelle de ses boxeurs, même s’ils reviennent de trois mois de confinement.

Soafara Pharlin

Les commentaires sont fermées.