Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

135 nouveaux cas en 48 heures : plus de 1.000 personnes sous traitement

Le cap des 1000 cas actifs au coronavirus a été dépassé en l’espace de deux jours. 1045 malades du Covid-19 sont actuellement sous traitement. Les chiffres montent encore. 135 nouveaux cas ont été confirmés, dont 93 hier, dans tout Madagascar.
Le nombre de nouveaux cas au coronavirus ne cesse de croître durant les dernières 48 heures. 135 nouvelles personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19. Sur 57 cas confirmés, 48 se trouvent dans la capitale. La localisation des 78 contaminations restantes, après les tests réalisés par le Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), n’a pas été indiquée.
A Toamasina, la situation s’améliore avec 2 personnes infectées. Par contre, deux districts dans cette partie de l’île, comptent de nouveaux cas supplémentaires. Il s’agit des districts de Fénérive-Est et de Sainte-Marie qui ont enregistré respectivement 3 et 4 nouvelles contaminations en 48 heures.

Le nombre de personnes sous traitement en hausse
Avec ces 135 nouveaux cas positifs, le nombre total de patients suivant le traitement dans les hôpitaux a également augmenté. En deux jours, ce nombre est passé de 991 à 1045 malades. Sous cet angle, notamment à Antananarivo, les centres hospitaliers pourraient atteindre leur point de saturation et chambouler le fonctionnement des autres services.
Dans une récente note, les responsables de l’HJRA ont annoncé la suspension de toutes interventions chirurgicales à part celles jugées urgentes pour cause d’assainissement. Il semblerait en effet que des malades du Covid-19 figurent parmi les personnes soignées dans le quartier opérationnel de cet hôpital.
Au total, 1922 personnes ont contracté le Covid-19 jusqu’à ce jour, dont 862 ont été déjà guéries. Une forte augmentation du nombre de cas positifs a été observée ces deux dernières semaines à An­tananarivo qui devient le principal foyer de la pandémie. Une situation qui pourrait, selon des observateurs, avoir de conséquences, et in­citer le président de la Ré­pub­lique à adopter des nouvelles mesures.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.