Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Détention systématique: le ministre de la Justice lance un appel aux magistrats

Détention systématique: le ministre de la Justice lance un appel aux magistrats

Le ministre de la Justice, Johnny Andriamahefarivo, invite les magistrats à ne pas recourir à la détention systématique pour ne pas engorger davantage les prisons. 

Afin d’améliorer la situation carcérale à Mada­gas­car, «La liberté est le principe et le mandat de dépôt l’exception», a-t-il souligné lors de la cérémonie de signature de convention et de remise de dons du Système des Nations unies (SNU), avant-hier à Fa­ra­vohitra. Il a également rappelé à cette occasion l’importance du respect des droits des détenus.

Dans cette optique, le nu­méro un de la Justice a annoncé qu’il vient de remettre au président de la République le projet de grâce des détenus à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire du retour de l’Indépendance.

Pour une capacité d’accueil de 11.000 personnes seulement, les prisons malagasy comptent actuellement 27.600 détenus. 1.469 sont des femmes, à savoir 485 condamnées et 984 prévenues, et 855 des mineurs, dont 801 garçons (246 condamnés et 555 prévenus) et 54 filles (17 condamnées et 37 prévenues).
Remise de dons
Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 ainsi que l’amélioration des conditions de détention dans les établissements pénitentiaires, le SNU a remis des dons au ministère de la Justice, pour un montant total de 60.000 dollars de la part du Pnud, de l’Unicef, du BCR, l’ONUSida et l’OIM. Quant au BIT, il a offert 1.000 masques et 25 bidons de 5 litres de gel hydroalcoolique, des seaux de 50 litres avec robinet et des cartons de savons ainsi que 5.000 dollars pour mettre en place des modules de formation pour la sensibilisation et la prévention du Covid-19.

De son côté, l’Onudi a fourni 3.000 masques adultes et 1.000 flacons de gels désinfectants. L’OMS a octroyé des médicaments essentiels ainsi que des thermoflashes et des flacons de gel hydroalcoolique. Enfin, la FAO a remis 2 tonnes de riz alors que le Pam a offert une tonne de vivres. Pour sa part, l’OHCHR assure l’appui technique.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.