Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Hausse inexplicable des factures: 50 agents de la Jirama suspectés de malversations

Hausse inexplicable des factures: 50 agents de la Jirama suspectés de malversations

50 agents de la Jirama seraient suspectés « de malversations aux fins de perturbation de l’ordre public » comme le note la société d’Etat. 15 de ces incriminés, dont deux directeurs, ont immédiatement été sanctionnés.

Les abonnés de la Jirama se sont plaints d’une hausse exorbitante des factures d’eau et d’électricité ces dernières semaines. Ce, comme par hasard, après l’annonce des réformes du mode de facturation mises en place par la compagnie d’eau et d’électricité. Ayant pris l’affaire en mains, la Jirama indique avoir ouvert une enquête, à la suite de ces plaintes, qui a abouti à une conclusion d’erreurs d’index.
«Suite aux différentes plaintes des clients concernant la hausse de leurs factures, la Jirama a lancé des investigations qui ont permis de confirmer des erreurs d’index. Les enquêtes approfondies ont relaté que ces erreurs ont été commises délibérément. Une cinquantaine d’employés de la Ji­rama sont potentiellement impliqués dans cette situation, profitant des réformes du processus de facturation pour créer le chaos. La Ji­rama a pris des mesures immédiates à l’encontre de 15 de ces 50 agents, dont deux directeurs», expli­que la Jirama dans un communiqué diffusé dans la soirée d’hier.
«Les investigations ont également confirmé l’existence de velléités d’utilisation des réformes entreprises pour porter atteinte à l’ordre public. Les dirigeants de la Jirama dénoncent fermement de tels actes et refusent catégoriquement que la Ji­rama serve d’outil de déstabilisation, surtout que la société est actuellement en plein redressement», ajoute la société d’Etat dans ce communiqué.
Suite à ces perturbations, la Jirama annonce avoir ap­proché les victimes de la hausse des factures provoquée par les erreurs d’index, et ce, par la mise en place d’une plateforme permettant «au client et à l’agent de voir ensemble les anomalies dans la facture et de faire les rectifications nécessaires».
La société propose l’élargissement à 50kWh de la première tranche pour les clients en tarif 14. «Cet élargissement de limite permet à tous les clients du tarif social d’avoir une remise allant jusqu’à 15.500 Ar sur leur facture», assure-t-elle tout en promettant «l’amélioration des relations avec la clientèle» et «le redressement fi­nancier qui se con­centre sur la lutte contre la corruption, contre les fraudes et les vols en tout genre».

Rakoto

Les commentaires sont fermées.