Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Amoron’i Mania: la filière bois à l’agonie

Amoron’i Mania: la filière bois à l’agonie

La situation actuelle ne favorise aucunement le redressement de la filière artisanat dans la région Amoron’i Mania. L’absence d’acheteurs s’ajoute au manque de matières premières, selon les professionnels du métier.

Les artisans de la région Amo­ron’i Mania dép­lorent le vol en chute libre de leur profession. Les marqueteurs de la ville d’Am­bositra rappellent que le déclin a débuté il y a des années déjà, à la suite des mesures restrictives appliquées à l’exploitation des bois préciex nécessaires à leurs activités et à l’interdiction d’exporter les essences rares. Les responsables n’ont pris aucune disposition particulière malgré les appels de détresse lancés pour le redressement de la situation, d’après les témoignages des professionnels de la filière bois de la région.
« Les conditions dictées par l’état d’urgence sanitaire actuel risquent de porter l’estocade à cette filière agonisant », ont-ils rapporté au cours d’une rencontre avec la dé­putée Mo­nique Rasoa­za­na­nera, élue de la circonscription, durant le week-end.
La filière bois, dont la marqueterie, constitue les 35% des activités professionnelles de la population de la région Amoron’i Mania, selon les statistiques du centre régional de l’artisanat.

Manou

Les commentaires sont fermées.