Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Représentant de Tsimbazaza à la Ceni : les députés en désaccord, le scrutin reporté

Représentant de Tsimbazaza à la Ceni : les députés en désaccord,  le scrutin reporté

Mardi, 15 candidatures au poste de vice-président de la Ceni ont été retenues. Hier, ce nombre est réduit à 11, avant que le vote ne soit reporté. Visiblement, les dé­putés ne sont pas sur la même longueur d’onde sur le profil de leur représentant qui va siéger au sein de l’organe électoral.
Censée débuter à 10h, hier au CCI Ivato, la séance a accusé un retard de deux heures, après une réunion d’une heure entre les membres du bureau permanent et les 11 candidats retenus. Les 4 autres candidats se sont-ils désistés ou ont été rayés de la liste ? Ces questions restent pour l’heure sans réponse.
A peine la séance est-elle ouverte que le président du groupe parlementaire de l’IRD, le député Paul Bert, soutenu par celui du GPR, a demandé le report du vote pour que les candidats aient « Les mêmes chances de gagner car la plupart sont inconnus ».
Une requête assez étonnante puisque tous les prétendants étaient présents dans la salle et prêts à faire campagne. Mais la majorité des députés n’étaient pas disposés à les écouter et ont préféré reporter le scrutin, après un vote à main levée.
Pourtant, 9 députés se sont opposés, vu que tous les postulants étaient présents, sans compter que le rendez-vous d’hier était déjà inscrit à l’ordre du jour. Parmi eux, l’élu d’Arivonimamo, Rodin Rako­to­manjato, qui a dénoncé un échec de lobbying au sein de la majorité.
« Ce report résulte d’un désaccord entre les députés sur le candidat à élire. Il est dommage que cette pratique soit encore d’actualité de nos jours », a-t-il déploré. Appa­remment, le candidat à soutenir ne fait pas l’unanimité auprès de la majorité.

On attend qui ?

Et, l’on ne sait pas si le candidat en question fait déjà partie des 11 retenus ou n’a pas encore déposé sa candidature. D’autant qu’en marge de la séance, la présidente de la Chambre basse, Christine Raza­nama­hasoa, a indiqué que le dépôt des candidatures « reste ouvert jusqu’au jour du scrutin » alors que l’appel à manifestation d’intérêt a fixé la fin du dépôt de candidature au 1er juin. Dans tous les cas, « Le comité ad hoc détermine  les critères de sélection», a expliqué la présidente du perchoir.
Les membres du bureau permanent se réuniront ainsi le 18 juin pour intégrer l’élection du représentant de l’Assemblée nationale auprès de la Ceni dans le nouvel ordre du jour.

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.