Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Abdelkerim Idriss Déby du Tchad: « Le Covid-Organics a été une expérience positive »

Abdelkerim Idriss Déby du Tchad: « Le Covid-Organics a été une  expérience positive »

La présidence tchadienne a dépêché hier, l’un de ses hauts responsables, en la personne d’Abdelkerim Idriss Déby, pour se procurer de Tambavy CVO supplémentaire. En même temps, le Tchad a aussi décidé d’appliquer le troisième protocole de traitement, initié par la partie malagasy.   

«Le Covid-Organics a été une expérience positive au Tchad. 34 patients à risque ont été soignés et traités de manière quasi exclusive avec du Covid-Orga­nics », a témoigné le directeur de cabinet adjoint à la présidence du Tchad, Abdel­kerim Idriss Déby, hier à Ivato, lors de la réception de doses additionnelles de la part de Mada­gascar.
A entendre le chef de la délégation, ce sont les médecins eux-mêmes, par le truchement du ministre de la Santé publique local, qui ont recommandé à la présidence tchadienne de faire de nouveau appel à Madagascar, pour obtenir plus de Tambavy CVO.
Ce second lot de remède Tambavy CVO est composé de 10.000 traitements curatifs et 10.000 traitements préventifs. « Votre présence aujourd’hui témoigne de l’efficacité du remède traditionnel et est en même temps, une marque de soutien envers les chercheurs malagasy », a par ailleurs déclaré le ministre des Affai­res étrangères, Liva Tehin­drazanari­velo, en notant que « Cela prouve que l’Afrique peut proposer une solution au problème mondial ».

Des propriétés curatives attestées

Depuis le lancement du Tambavy CVO, le 20 avril, des représentants d’une vingtaine d’Etats africains ont affrété des avions spéciaux pour transporter des dons de Covid-Organics offerts par l’Etat malagasy en dépit des critiques des organisations internationales. Sauf que pour la partie malagasy, dans un contexte de crise sanitaire, « L’impératif est de sauver des vies ».
Le Tambavy CVO figure d’ailleurs partie les protocoles utilisés par les médecins ma­lagasy dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 et une grande partie des malades guéris en ont fait l’expérience.
« Les résultats des premiers essais cliniques du Covid-Orga­nics sur des patients atteints du coronavirus sont encourageants et montrent une tendance à son efficacité curative », avait déjà indiqué le directeur général de l’Imra, Charles Andrian­jara, lors du lancement du re­mède. Quoi qu’il en soit, comme l’a rappelé le chef de la diplomatie malagasy, les témoignages du directeur de cabinet adjoint du Tchad attestent les vertus du Tambavy.
Dans le même registre, à en croire Liva Tehindraza­nari­velo, la République du Tchad a également affirmé sa disposition à coopérer avec Mada­gas­car pour la continuation des recherches sur le remède contre le Covid-19, à travers notamment l’application du troisième protocole à savoir l’injection, initié par Mada­gascar.

J.P

Les commentaires sont fermées.