Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Un retour aux sources dans les règles

Un retour aux sources  dans les règles

La revalorisation culturelle reprend vie. Différentes ini­tiatives confirment cette réalité tant souhaitée par la majorité des citoyens. La mentalité d’éternels assistés présentée antérieurement au pays les a en effet frustrés.
La souveraineté nationale malagasy renaît enfin de ses cendres après tant d’années de mise en veilleuse. Les gestes d’émancipation se succèdent ces derniers temps pour illustrer cette volonté officielle d’aller de l’avant. Le lancement de la pharmacopée malagasy à l’international ayant mis le pays à la une de l’actualité, prouve un courage sans précédent des dirigeants. Visiblement, ils sont décidés à braver le tabou colonial qui a mis la nation sur les genoux depuis des décennies.
Madagascar se place aussi actuellement au même niveau que les grandes puissances en optant pour le rapatriement de ses « enfants » bloqués à l’étranger à la suite des fermetures de frontières instaurées par plusieurs pays. Ce geste met en relief la philosophie de la grande famille regroupée dans un « fihavanana » inconditionnel en toutes circonstances, dont la pandémie de coronavirus.
Les jalons sont donc posés afin de satisfaire les aspirations populaires longtemps refoulées, à l’origine d’un repliement psychologique généralisé handicapant le développement. L’ouverture de la brèche demeure, toutefois,
de l’obligation des bénéficiaires à s’en approprier pour s’affranchir du joug hérité de leurs prédécesseurs avec détermination.
Du reste, le retour aux valeurs culturelles demande la contribution de tous.

Manou

Les commentaires sont fermées.