Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans

Voies ferrées et main-d’œuvre (2)

 

(Suite et fin.)

Nous tenons à rectifier ce point essentiel des indications fournies par notre excellent confrère, car il faut, voyant les choses de plus près, se rendre compte, dans la métropole, de la situation exacte de la Colonie au point de vue main-d’œuvre et de l’inconvénient grave qui résultera, qui résulte du recrutement tel qu’il a été opéré ici.

Elle est grave et si vraiment, il n’y a pas obligation impérieuse pour la métropole de recevoir des contingents provenant de colonies d’une très grande pauvreté de population, qu’on les laisse dans leur pays d’origine, mais au service de la Colonie où ils apprendraient à travailler et à se discipliner.

 

Communiqué

Dès l’arrivée du courrier apporté à Majunga par la Ville de Reims, l’administration locale s’était préoccupée des conditions dans lesquelles il pourrait être acheminé sur les diverses localités de l’île.

En l’absence d’une occasion maritime permettant de diriger ce courrier sur Diégo-Suarez, les 129 sacs destinés à Tananarive, Tamatave, Diégo-Suarez, à la ligne du Sud et à la côte Est seront réexpédiés sur Maevatanana par la chaloupe de la Compagnie Occidentale quittant Majunga mercredi 5 mai.

Des automobiles assureront l’acheminement du courrier sur Tananarive où les premiers sacs arriveront le lundi 10 mai. On peut escompter que du 10 au 12 mai tous les envois seront parvenus à Tananarive. Il sera ainsi possible au public de répondre par Schleswig et par Néra quittant Tamatave respectivement vers le 15 et le20 mai.

 

À l’« Officiel »

Inséré un erratum ramenant à 10 hectares les superficies réservées à la petite colonisation indigène, au lieu de 25 hectares. Cela constitue déjà un maximum si l’on veut bien considérer exactement quelle est la capacité de l’agriculteur indigène, encore insuffisamment préparé aux grands travaux agricoles.

Un arrêté crée la direction des Postes qui, jusqu’ici, n’était instituée par aucun règlement.

La Tribune de Madagascar

www.bibliothequemalgache.com

Les commentaires sont fermées.