Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Approvisionnement : la SPM importe 16.000 tonnes de riz

Approvisionnement : la SPM importe 16.000 tonnes de riz

La société State procurement of Madagascar (SPM) est désormais opérationnelle, selon le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat, Lantosoa Rakotomalala. Comme sa principale mission porte sur l’importation des Produits de première nécessité et de produits pétroliers, cette société vient d’importer 16.000 tonnes de riz  pour assurer le ravitaillement sur le marché local. 

«Le stock de riz et de PPN disponible sur le marché in­térieur est suffisant pour faire face à la situation d’exception liée au Covid-19 en ce mo­ment», a rassuré le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat (Mica), hier à Ambohi­dahy. La société SPM, mise en place par le gouvernement malagasy en novembre 2019 suite à la crise de l’huile alimentaire au mois d’août de la même année, a importé 16.000 tonnes de riz pour renforcer l’approvisionnement du marché local. Lors de cette rencontre avec la presse, Lantosoa Rakotomalala a précisé que la SPM «est opérationnelle actuellement. Elle a un directeur général et un conseil d’administration».
Marché extérieur

La crise liée au Covid-19 a changé la donne sur le marché international. Au mois d’avril, des pays producteurs comme le Vietnam ou le Kazakhstan ont limité les exportations pour assurer l’approvisionnement de leur propre marché. Lanto­soa Rakotomalala a toutefois souligné que depuis début mai où le déconfinement progressif a commencé dans plusieurs pays, «les pays producteurs commencent à s’ouvrir au marché extérieur».
A Madagascar, 80% des biens consommés localement sont encore importés. Sur ce, la Grande île importe près de 260.000 tonnes de riz, soit 10% de la consommation locale, chaque année pour combler les besoins des consommateurs.
«Un bateau avec 22.000 tonnes de riz arrive chaque mois pour ravitailler le marché», a précisé le ministre en charge du commerce à ce sujet. A noter toutefois qu’en 2017, la quantité de riz importée a atteint 570.000 tonnes en raison de la grande sècheresse observée du­rant la campagne rizicole 2016-2017.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.