Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Test au Covid-19: Sept cas positifs à Alakamisy Fenoarivo

Depuis l’apparition d’un cas positif au coronavirus à Alakamaisy Fenoarivo, dimanche, la population vit dans l’angoisse. Les résultats des tests de deux enfants sont en attente, ce qui a poussé deux écoles de la localité à fermer leurs portes. 

Mais hier, la peur s’est emparée de cette localité. Après le point de la situation épidémiologique sur le coronavirus, la crainte de certains habitants est confirmée.

«Six nouveaux cas ont été confirmés à Alakamisy Atsi­mondrano et un autre à Ala­kamisy Fenoarivo», selon le porte-parole officiel du Cen­tre opérationnel de com­mandement (CCO) Covid-19 d’Ivato, le professeur Volo­lontiana Hanta Marie Da­niel­le. Au total, cette zone en­­registre huit personnes con­taminées par le Covid-19.
Comme, il n’y a qu’une seule commune portant le nom d’Alakamisy dans le district d’Atsimondrano, on peut en déduire que ces 7 cas sont donc issus d’Alakamisy Fenoarivo.

D’après un responsable de la commune, cinq cas ont été localisés à Vontovorona et deux au centre de la commune. De source non officielle, mais digne de foi, six cas proviennent d’Alaka­misy Fenoarivo et une autre de Fenoarivo, plus précisément du Fokontany d’Am­bo­hijafy. A noter que ces deux communes sont limitrophes dans le district d’Atsimon­drano.
Pour l’heure, une cinquantaine de personnes sus­pectes, proches du premier cas positif, sont actuellement placées en quarantaine et attendent leurs tests de dé­pistage. En effet, selon les concernés, le premier groupe de dix personnes a effectué les tests mercredi et les résultats ne seront connus que dans une semaine.

Mesures bâclées

Malgré cette situation alar­mante, certains, notamment les cas suspects, minimisent le danger. Deux mar­chands, parmi les personnes en attente de leurs ré­sultats de tests, ont ouvert leur magasin hier, le jour du marché hebdomadaire de la com­mune. Il a fallu l’intervention du maire pour les convaincre de fermer boutique. Ce dernier dép­lore le manque de moyens pour désinfecter le marché ainsi que les autres en­droits sus­pects de la municipa­lité.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.