Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Carburant: l’Etat doit 120 milliards d’ariary aux pétroliers

Carburant: l’Etat doit 120 milliards d’ariary aux  pétroliers

« Les passifs de l’Etat envers les pétroliers s’élèvent actuellement à 120 milliards d’ariary », a indiqué, hier, le Premier ministre Christian Ntsay lors de sa rencontre avec les parlementaires au CCI Ivato. Ces dus étaient de 250 milliards d’ariary en 2018 et 170 milliards en 2019.
La vérité des prix fait toujours débat même si le pays fait partie des victimes de la crise sanitaire mondiale. Pourquoi les prix à la pompe stagnent-ils à Madagascar alors que les cours du brut chutent sur le marché mondial ? Telle est la question qui se pose en ce moment où le cours du baril de pétrole oscille autour de 33 USD, contre 65 USD au début de l’année.
« Mais que doit-on faire ? Faire augmenter ou maintenir les prix pour éponger les lourds passifs envers les compagnies pétrolières qui n’ont de cesse de réclamer leurs dus ? », s’est interrogé Christian Ntsay. Et la réponse est on ne peut plus claire. « En juin 2019, si nous nous rappelons, l’Etat et les pétroliers se sont concertés afin de trouver un compromis sur les prix des carburants. Ainsi, nous avons pu faire baisser de 700 ariary/litre le pétrole lampant, de 150 ariary le supercarburant et de 100 ariary le gasoil… Et aujourd’hui nous avons décidé de maintenir les prix à leur niveau actuel pour réduire nos passifs, voire effacer nos dettes envers les compagnies pétrolières », a-t-il indiqué.
Et le numéro un de Mahazoario de poursuivre qu’avec la tendance actuelle des cours et l’état des prix à la pompe, nous estimons que les passifs des pétroliers pourront être effacés d’ici le mois d’août ou septembre.

Arh.

Les commentaires sont fermées.