Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

La barre des 500 cas franchie : le Covid-19 touche désormaisTaolagnaro

La barre des 500 cas franchie : le Covid-19 touche désormaisTaolagnaro

La circulation du coronavirus demeure à un niveau alarmant à Madagascar.  Avec 79 cas supplémentaires le week-end dont la majorité à Toamasina, la barre des 500 cas a été franchie. Plus précisément, 527 personnes sont contaminées depuis le 19 mars. Et désormais, Taolagnaro figure dans la liste des régions touchées avec 6 cas. 

Le Covid-19 ne montre aucun signe de ralentissement et continue de s’étendre sur le terri­toire national. Epargnés depuis le début de la pandémie, Taolagnaro et To­liara ne seront plus à l’abri. Samedi, 40 cas positifs et 2 formes graves ont été enregistrés, contre 39 hier (20 à Toamasina, 10 à Antana­narivo, 6 à Taolagnaro et 3 à Toliara) sur les 459 tests effectués par le Centre d’infectiologie Charles Mé­rieux, l’Institut Pasteur de Madagascar et l’HJRA.

Le coronavirus se propage ainsi dans le Sud. Ces 6 cas détectés à Taolagnaro sont tous issus de la même famille. D’après les informations fournies, ils ont contracté la maladie au con­tact des personnes trans­portant une dépouille en provenance de Toamasina pour être enterrée à Tao­lagnaro.

« Vu que cet événement se soit passé depuis longtemps, on se demande pourquoi ces cas ne sont détectés que depuis quelques jours », a indiqué le coordonnateur national du CCO, le général Elack Oli­vier Andriankaja, joint au téléphone, hier. « Si cela s’avère exact, des décès devraient déjà être constatés », a-t-il ajouté. Ce qui n’est pas le cas et toute la famille est ac­tuellement prise en charge à l’hôpital de Taolagnaro.
3 cas ont également été enregistrés à Toliara, ce qui porte le nombre de contaminés dans la ville du soleil à 4 depuis le début de la pan­démie. Aucune information n’a cependant été fournie sur ces nouveaux cas.
Au vu des statistiques, Antsiranana reste la seule province épargnée par le Covid-19 jusqu’à l’heure, si Toamasina et Antanana­rivo recensent le plus grand nombre de cas.

6 formes graves

Malgré cela, 7 personnes ont vaincu la maladie durant le week-end, à sa­voir 3 samedi et 4 pour la journée d’hier, ce qui porte à 142 le nombre de cas de guérison. 383 malades sont sous surveillance à l’hôpital.
Par contre, 4 patients dé­veloppent une forme grave de la maladie dans la province de Toamasina le week-end. Au total, 6 malades pré­sentent un syndrome de détresse respiratoire. D’après le professeur Hanta Volo­lontiana, porte-parole du CCO, certaines sont dans un état critique.

Coïncidence ou effet des réseaux sociaux ?

Le nombre de personnes retrouvées mortes ou vi­vantes gisant dans les rues n’a cessé d’augmenter de­puis quelque temps. Pas plus tard qu’hier, une autre personne s’est évanouie à Manjakaray sans que personne ne puisse faire grand-chose en attendant l’arrivée des secouristes. Le même phénomène s’est produit aussi à Toamasina. Pour l’heure, aucune de ces personnes n’a été déclarée positive au Covid-19, du moins officiellement.
Comme l’a indiqué le professeur Hanta Volo­lon­tiana, « Tous les malades et les décès, ne sont pas toujours liés au Covid-19. Plusieurs facteurs peuvent être pris en compte, entre autres, les maladies chroniques ».

Tahina Navalona

Les commentaires sont fermées.