Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

43 cas positifs en 24 h: 38 contaminés à Toamasina, 4 à Anjanahary et 1 à Manjakaray

43 cas positifs en 24 h: 38 contaminés à Toamasina,  4 à Anjanahary et 1 à Manjakaray

Le nombre de personnes affectées par le coronavirus atteint désormais 448 à Madagascar. Pour la journée d’hier, Toamasina a enregistré 38 cas positifs sur les 43 détectés. Quant aux 5 autres patients qui se trouvent à Antananarivo, 4 ont été localisés à Anjanahary et un à Manjakaray. La situation ne s’améliore guère. 

La courbe des cas positifs progresse. Le coronavirus se propage chaque jour un peu plus à Mada­gas­car, notamment à Toamasina. En 24 heures, sur les 312 tests effectués par l’Institut pasteur de Madagascar (IPM) et le Centre d’infectiologie Charles Mérieux, 43 cas positifs ont été confirmés hier. 38 d’entre eux ont été détectés dans la ville du Grand port qui reste le premier foyer épidémique dans la Grande île.

Deux formes graves
Sur les cas de contamination à Toamasina, deux personnes présentent une forme grave de la maladie, a indiqué le professeur Hanta Vo­lo­lontiana, hier, lors de son in­tervention sur l’émission spéciale Covid-19.
«Ces deux cas sont toutefois surveillés de près», a-t-elle précisé. Malgré la hausse du nombre de contaminés, quatre cas de guérison ont été constatés, hier, à l’hôpital Be­felatanana, pour un total de 135 personnes guéries. 311 malades sont encore hospitalisés. Jusqu’à hier, le coronavirus a fait deux victimes à Madagascar.

Tana n’est pas sorti d’affaires
Dans la capitale, à entendre les noms des localités, An­ja­nahary et Manjakaray où 5 cas positifs ont été dépistés hier, autant dire que le coronavirus circule dans les quartiers actuellement. La vigilance est de mise surtout en ce début de saison hivernale, pro­pice aux épidémies. Ces derniers temps, il ne se passe pas un jour sans qu’on détecte des personnes atteintes du Covid-19.

Interdiction de circuler
Face à la progression des cas, le Centre de commandement opérationnel (CCO) Ivato a pris de nouvelles mesures. Lors d’une descente à Toamasina jeudi, le coordonnateur national du CCO, le général Elack Olivier An­dri­ankaja, a fait savoir que tout déplacement vers l’extérieur de chaque région est actuellement interdit, même pour le transport de corps.
«Aucune dépouille ne pourra plus sortir de sa zone de confinement», a-t-il fait savoir lors d’une rencontre avec la presse. Le coordonnateur national du CCO a tenu à prévenir la population, à se préparer aux «cas extrêmes» pouvant survenir, particulièrement dans la ville de Toamasina qui est actuellement surveillée de près.

T.N

Les commentaires sont fermées.