Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Trop tôt ou trop tard

Trop tôt ou trop tard

Trop tôt pour avancer ou trop tard pour regretter. L’homme est souvent confronté à un dilemme difficile à gérer mais comme le dit le dicton, « qui ne tente rien n’a rien ». Cette période de pandémie se présente actuellement comme un test pour le monde entier et particulièrement, pour Madagascar. Chaque Etat se débrouille comme il peut pour sauver ses citoyens. Certes, le CVO n’a peut-être pas conquis le monde entier, mais il aura tout de même le mérite d’avoir traversé l’océan. Ne faisant pas encore l’unanimité au pays, il a déjà dû faire face aux mises en garde de l’OMS qui, étonnamment, vient de changer de langage. Disposée à procéder aux essais cliniques, l’organisation promet également une clause de confidentialité. Pourquoi ? Réticente au départ, curieuse par la suite et maintenant intéressée par ce remède qui, au départ, a fait l’objet de moquerie.
Une chose est sûre, rien n’est jamais gagné d’avance comme rien n’est perdu d’avance.Le pays vient de le démontrer à travers cette volonté de l’OMS de se pencher un peu plus sur notre fameux breuvage. Peu importe qu’il fasse l’objet d’éloge ou de moquerie, le plus important est que l’on en parle dans le monde entier et l’avenir s’occupera du reste. Finalement, les meilleures armes sont peut-être la persévérance et la conviction. La lutte contre le Covid-19 est loin d’être gagnée mais ne nous laissons pas déborder par les événements.
Et si l’on profitait de cet élan de solidarité dans la lutte pour entreprendre d’autres luttes aussi importantes pour le pays ? Les îles malagasy, parlons-en. Hormis les discussions magistrales sur notre capacité à gérer ou pas ces îles une fois qu’elles se trouvent entre nos mains, le seul fait que le gouvernement français ait décidé d’en faire usage, alors que les discussions sont encore en cours, ne devrait-il pas nous interpeller ? A moins de se déclarer perdant à l’avance. Trop tôt ou trop tard, le mieux serait au moins d’essayer.

T.N

Les commentaires sont fermées.