Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Anjozorobe: un séisme de magnitude 4,8

Les habitants d’Antananarivo ont de nouveau ressenti de nouvelles secousses pendant quelques secondes dans la nuit de mercredi. Selon l’Institut et observatoire de géophysique d’Antananarivo (Ioga) d’Ambohi­dempona, la magnitude a été de 4,8 sur l’échelle de Richter et l’épicentre, localisé à 22 km au sud-ouest d’Anjozorobe et à 15 km au nord-ouest de Sadabe (Analamanga).
Par rapport au séisme du mardi 12 mai, de magnitude 5,4, localisé à 5k m du Fo­kontany d’Andohariana et à 13 km du district de Fandriana (Amoron’i Mania), celui de mercredi peut être qualifié de moindre. Et jusqu’ici, le tremblement de terre du 12 janvier 2018, dont l’épicentre se trouvait dans le district de Mandoto (Vakinankaratra), tient encore le record depuis plusieurs années avec une magnitude de 5,9.
Sur l’échelle de Richter, à partir de 5,5, un séisme pourrait causer des fissures dans les murs des maisons vétustes ou à faible fondation de base. Pour une magnitude de 6 à 6,9, un séisme peut provoquer de sérieux dommages sur plusieurs dizaines de kilomètres où seuls les édifices adaptés résistent.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.