Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Politiques publiques du livre : une cartographie en ligne pour la « bibliodiversité »

Politiques publiques du livre : une cartographie en ligne pour la « bibliodiversité »

L’Alliance internationale des éditeurs indépendants dresse et met en ligne une cartographie des politiques publiques du livre en Amérique latine et en Afrique subsaharienne.  

Cette cartographie se veut être un outil inédit d’information et de centralisation des données relatives aux dispositifs publics d’aide au livre et à la lecture. Des domaines largement variés comme la signature des accords internationaux, les politiques culturelles, la liberté d’expression, la régulation du marché, le droit d’auteur, les taxes, les achats publics, les aides à la création et à l’édition, les aides à la lecture publique et à la diffusion du livre, permettent d’établir une approche comparée des politiques publiques du livre dans les deux régions du globe. En Afrique subsaharienne, 12 pays sont concernés, dont Madagascar.
« L’absence ou la quasi-absence d’accompagnement et de soutiens des pouvoirs publics est une constante dans bien des pays et devient criante en situation de crise », rappellent les 750 éditeurs indépendants membres de l’Alliance, qui promeuvent la « bibliodiversité ». Le travail de collecte et d’analyse des données dans les deux zones a porté ses fruits grâce au concours des membres de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants et des universitaires.
« Les informations disponibles sur cette cartographie étant le fruit d’une analyse réalisée sur la période 2018 et 2019, les dispositifs publics mentionnés sont donc susceptibles de connaître des évolutions pouvant aller dans le sens d’amélioration, d’évolution mais aussi de suppression ou de restriction. L’actualisation des données au fil des mois est un enjeu essentiel. C’est pourquoi ce projet est interactif et participatif, de sorte à pouvoir actualiser les données qui y figurent », rapporte un communiqué.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.