Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Lutte contre le paludisme: l’Unicef à la rescousse

Lutte contre le paludisme: l’Unicef à la rescousse

Le paludisme sévit actuellement à Madagascar. Dans le cadre de la coopération Madacascar-Unicef, l’agence onusienne met en œuvre, avec l’appui du ministère de la Santé publique (MSP), un programme santé, dont l’une des composantes est la prévention et la lutte contre les principales maladies de l’enfant, notamment le paludisme.

Dans le cadre de la lutte contre le paludisme, aussi bien pour la prévention que la prise en charge des malades et les réponses aux urgences, ce programme apporte principalement un soutien aux régions d’intervention de l’Unicef. En général, l’on constate une recrudescence de cas de paludisme lors des périodes post-cyclonique ou d’inondation durant lesquelles les moustiquaires sont détruites et parfois emportées par les eaux.
En plus du secteur santé, d’autres composantes de l’Uni­cef, dont la Communi­ca­tion pour le développement et de l’eau hygiène et assainissement, sont également impliquées dans la promotion et la prévention.
A rappeler que l’Unicef appuie le Programme national de lutte contre le paludisme du MSP qui dispose d’un plan stratégique national auquel s’alignent tous les partenaires techniques et financiers. Dans ses zones d’intervention, elle contribue essentiellement à la promotion et à la vulgarisation des pratiques familiales essentielles au sein des communautés ainsi qu’à la production d’outils de communication. Elle s’implique également dans la prévention par la distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticides aux femmes enceintes et aux familles avec des enfants de moins de 5 ans. Par ailleurs, l’Unicef assure le renforcement des capacités des agents de santé et des agents communautaires dans le cadre de la prise en charge intégrée des trois maladies tueuses d’enfants à savoir le paludisme, la diarrhée et l’infection respiratoire aiguë. Elle prévoit aussi la dotation en médicaments des CSB et des sites communautaires.

Tiana R

Les commentaires sont fermées.