Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Des dilemmes en cascade

Des dilemmes en cascade

«La bourse ou la vie» ! Ainsi le coronavirus a débuté le hold-up par lequel il tient encore en haleine nombreux pays. Le chemin de croix ne s’arrête pas là, par effet domino un choix dans un dilemme entraîne l’apparition d’un autre ne présentant qu’options aussi périlleuses. «Déconfinement ou déconfiture», «crever de faim ou survivre d’expédients», tout dans le genre. Avancer en débandade crée l’immense «bordel» que l’on sait, reculer signe une assurance mort à petits feux. Le désordre étant le meilleur complice de l’ennemi, il faut attendre la découverte d’un bouclier super efficace (vaccin, médicament) pour penser à un «après», se résigner pour l’instant à «vivre avec» à condition d’établir un ordre strict. Ça ne signifie pas baisser la garde, au contraire il s’agit de la renforcer. Verrouiller étanche contre la pénétration du virus constitue la meilleure stratégie pour resserrer son espace vital. La guerre se réduisant : « à qui confinerait l’autre».
Tous nous souhaitons une victoire contre le coronavirus, tous n’avons pas la mesure de sa vivacité. À Manarintsoa la contamination de 13 individus par une seule personne porteuse, arrive à point pour donner une idée de la vitesse à laquelle ce virus se démultiplie et se propage. Chacun des 13 de cette première génération risque à son tour d’infecter 10 autres, et ainsi de suite d’une génération de contamination à la suivante. Estimant à 6 jours l’espace entre générations, en 30 jours on en déchiffrerait 5. Pour compte sur un mois ajouter 5 zéros derrière le 13 initial. Effrayant !
À ceux qui exercent le pouvoir la loi fait devoir d’assurer protection à la population, face au péril actuel les hauts responsables ont non seulement autorité, mais trouvent obligation d’adopter toutes les dispositions utiles pour faire observer de façon rigoureuse un strict respect des mesures arrêtées contre la propagation du coronavirus.

Léon Razafitrimo

Les commentaires sont fermées.