Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

60 ans de l’indépendance: Andry Rajoelina mise sur la fierté nationale

60 ans de l’indépendance: Andry Rajoelina mise sur la fierté nationale

Dans plus d’un mois, Madagascar marquera le 60e anniversaire du retour de son indépendance. Une célébration qui pourrait se dérouler encore en pleine période de crise sanitaire en raison de la pandémie de coronavirus. Cette épreuve traversée par le pays, le président Andry Rajoelina veut la transformer en une occasion de montrer la fierté nationale. En 60 ans en effet, l’Indépendance n’aurait pas été totalement effective dans la mesure où Madagascar dépend encore des autres pays ou organisations étrangers.
«Notre indépendance, nous allons la montrer à travers les décisions que nous allons prendre, mais aussi et surtout nos actions pour développer notre pays. Nous sommes prêts à collaborer avec quiconque veut nous prêter la main. Mais en aucun cas, nous n’allons permettre à un pays ou à une quelconque organisation nous dire ce que nous devons faire», déclare Andry Rajoelina.

Incidents

A l’entendre, il appartiendra aux Malagasy de prendre les décisions qui leur conviendront pour développer Mada­gascar. Cela à commencer par la gestion de la crise sanitaire, notamment en ce qui concerne les analyses médicales. En effet, on constate que les laboratoires pouvant faire des tests de dépistage de coronavirus dépendent encore des pays étrangers. Les incidents qui sont survenus tout récemment par rapport aux résultats des tests effectués par un de ces centres démontrent la nécessité de la prise en main de son avenir par Madagascar.
Suite à cette situation, l’Etat prévoit la construction du premier laboratoire malagasy pouvant défier ces instituts existants. Ces laboratoires seront ainsi gérés totalement par des scientifiques malagasy. La construction d’une industrie pharmacologique qui fera la fierté de Madagascar complète le tout. «Les travaux devront s’achever avant le 26 juin prochain», précise le locataire d’Iavoloha dans son allocution.
«L’objectif que nous fixons est de faire de Madagascar un pays modèle en Afrique et dans le monde surtout dans la lutte contre le coronavirus. Cela dépendra bien évidemment de chacun de nous et de notre solidarité», a-t-il fait savoir.

Tsilaviny Randriamanga

Les commentaires sont fermées.