Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Descente sur les sites d’Ambatovy: une délégation gouvernementale en constatation

Descente sur les sites d’Ambatovy: une délégation gouvernementale en constatation

Le ministre des Mines et des ressources stratégiques s’est déplacé à Toamasina, jeudi et vendredi, en compagnie du ministre de la Population et du gouverneur de la région Atsinanana. Toamasina où le nombre de malades du coronavirus a atteint un nombre inquiétant. 

La propagation du Covid-19 à Toamasina n’a pas manqué de semer la panique au sein de la population. Parmi les contaminés figurent quelques membres du personnel d’Ambatovy.
Ainsi, hier, une délégation conduite par Fidiniavo Ravokatra, ministre des Mines et des ressources stratégiques est venue constater de visu la situation à Ambatovy. Elle a rencontré à cette occasion les responsables de la compagnie. Le ministre a également vérifié les mesures sanitaires mises en place pour protéger les membres du personnel de cette compagnie minière.
Durant cette descente, Philippe Beaulne, vice-président en charge du Dévelop­pement durable d’Ambatovy, a assuré que la population de Toamasina et de la région Atsinanana « n’ont plus à s’inquiéter de la situation au niveau de la compagnie. Tous les dispositifs de sécurité ont été mis en place ».
Et le ministre Fidiniavo Ravokatra a confirmé le fait que les membres du personnel d’Ambatovy ont été mis en quarantaine depuis quelques semaines. « Seuls 150 employés travaillent actuellement dans l’usine de Toamasina pour assurer le fonctionnement, la maintenance et la sécurisation des installations. Ils ne circulent pas en dehors de l’usine », a-t-il indiqué.
Richard Théodore Rafidi­son, gouverneur de la région Atsinanana, a rappelé que 598 membres du personnel d’Ambatovy « ont été soumis au test de la réaction de polymérisation en chaîne (PCR) et ce, durant la descente de président de la République à Toamasina. Cha­que employé suit des traitements de prévention avec la décoction Covid Organics (CVO), en plus du respect des mesures barrières dans l’enceinte de l’usine».
Du reste, Ambatovy a déjà suspendu provisoirement ses opérations d’extraction de cobalt et de nickel. Néan­moins, des équipes réduites restent en activité sur les sites dans le but d’assurer la maintenance et la sécurisation des installations… Ceci pour dire que les mesures de prévention ont été mises en place pour préserver la santé de chaque citoyen de la région Atsina­nana.

Arh.

Les commentaires sont fermées.