Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Courses quotidiennes: les coursiers sont très sollicités

Courses quotidiennes: les coursiers sont très sollicités

Faire ses courses est devenu un challenge. C’est pourquoi en cette période de confinement, plusieurs personnes font maintenant appel à des coursiers à moto. Le tarif moyen d’une livraison est de 5.000 ariary, mais cela varie en fonction de plusieurs critères, entre autres la distance à parcourir…
« Mesures de confinement oblige, nous faisons des courses pour des particuliers dans les grandes surfaces, dans les marchés de la capitale comme à Analakely, dans les pharmacies, ou encore pour l’achat de gaz domestique. On est plus sollicité en début et fin de semaine et la demande augmente en cette période de confinement », a déclaré un gérant qui a créé une petite entreprise individuelle de coursiers. Certains des clients confient même des achats allant jusqu’à 400.000 ariary.
Les magasins qui ne peuvent pas ouvrir, proposent en outre des services de livraison à domicile avec des tarifs plus ou moins négociables, entre 2.000 et 15.000 ariary, selon les lieux de livraison.
Par ailleurs, des entreprises spécialisées dans le digital mettent aussi des plateformes à la disposition du grand-public, permettant de faire des achats en ligne. Dans ce secteur virtuel de l’offre et de la demande, le mobile money est aussi très utilisé aussi bien pour passer des commandes que pour une livraison à domicile.

 

Arh.

Les commentaires sont fermées.