Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Outrage au chef de l’Etat : une journaliste placée en garde à vue la BC Anosy

Une journaliste du quotidien de la capitale a été convoquée auprès de la brigade criminelle Anosy hier. Selon les informations, elle serait accusée d’outrage au chef de l’Etat. A l’issue de l’enquête, la journaliste à été placée en garde à vue et sera déférée ce jour à Anosy.

Très active sur les réseaux sociaux, notamment  sur Facebook, elle est également connue pour son soutien à l’ancien président Marc Ravalomanana. A noter que le code de la communication  médiatisée prévoit une peine d’amende de un à deux millions d’ariary pour outrage et injure à l’encontre d’une personne. Une amende qui peut aller de cinq à dix millions d’ariary s’il s’agit d’une incitation à la haine, la discrimination ou à la violence

 

Les commentaires sont fermées.