Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Filière avicole : les opérateurs en difficulté

L’épidémie de coronavirus compromet sérieusement les activités d’une grande partie des Petites et moyennes entreprises (PME) malgaches. Dans la commune de Morarano Imerintsiatosika par exemple, où de nombreux ménages vivent de l’élevage de poulets de chair, les opérateurs ne savent plus à quel saint se vouer, pratiquement tous les débouchés pour écouler leurs produits ayant disparu.

Gilbert, un jeune opérateur d’une trentaine d’années, s’est lancé dans l’élevage de poulets de chair depuis maintenant un an et demi. Et là, il ne sait pas quoi faire de ses 500 poulets ayant déjà dépassé les 45 jours de cycle d’élevage, alors même que 1.000 autres devraient sortir pour le 20 avril, a-t-il confié.

« Nous avons comme principaux clients les organisateurs de fêtes. Or, tout rassemblement est suspendu depuis l’annonce des premiers cas de coronavirus au pays. Seuls les grandes enseignes et autres supermarchés sont encore preneurs en ce moment mais seuls les opérateurs formels peuvent ravitailler ces catégories de clients et ils ne sont déjà pas peu nombreux », a-t-il expliqué.

R.R.

Les commentaires sont fermées.