Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Rapatriement ; 83 français ont pu rejoindre l’île de Mayotte

Rapatriement ; 83 français ont pu rejoindre l’île de Mayotte

L’ambassadeur de France à Madagascar, Christophe Bouchard s’est adressé à ses concitoyens dans la Grande île avant-hier, en annonçant que 83 français ont pu rejoindre l’île de Mayotte à partir de Mahajanga samedi, grâce à deux vols spéciaux de la compagnie Ewa.

Et, d’après le gouvernement français, le prochain vol supplémentaire destiné au rapatriement des Français à Madagascar, est prévu le 4 avril en partance de La réunion.

L’ambassadeur Français précise par ailleurs que « ce vol n’est pas, pour l’heure, ouvert à la réservation par voie commerciale habituelle. Air France contacte actuellement les personnes qui se sont manifestées auprès de l’Ambassade. Elle donnera aux intéressés les renseignements relatifs à ce vol, notamment pour l’enregistrement ».  « La possibilité d’un second vol sera évaluée », a-t-il poursuivi.

L’ambassade de France à Madagascar affirme travailler de concert avec la compagnie Air Madagascar et les autorités Malgaches, afin de mettre en place des vols spéciaux, à l’endroit des français encore bloqués dans les provinces.

Dans même la foulée, Christophe Bouchard a informe aussi ses compatriotes sur « les nouvelles dispositions en vigueur pour les déplacements à Madagascar autorisant les véhicules des particuliers à circuler librement sans autorisation entre 5h et 20h sur l’ensemble du territoire, mais doivent veiller au respect des consignes données en matière de sécurité sanitaire (deux personnes maximum par véhicule) ».

« L’Ambassade assure un suivi journalier de nos compatriotes qui sont en confinement à l’hôpital ou à l’hôtel où des visites régulières leur sont rendues, ou, pour certains d’entre eux, qui arrivent en fin de confinement et à qui doit être délivrée une attestation leur permettant de regagner leur domicile » a aussi souligné l’ambassadeur de France à Madagascar.

R.R.

Les commentaires sont fermées.